Pour "Sauver ou périr", Pierre Niney a "pris dix kilos de muscles"

, modifié à
  • A
  • A
Pierre Niney Europe 1 1:05
Dans "Sauver ou périr", Pierre Niney incarne un pompier victime d'un accident.
Partagez sur :
L'acteur est revenu vendredi sur Europe 1 sur son rôle de pompier grièvement blessé dans "Sauver ou périr", en salles le 28 novembre. 
INTERVIEW

"C'est un rôle très particulier pour moi". Invité de Nikos Aliagas vendredi, Pierre Niney est revenu sur son rôle de sapeur-pompier grièvement brûlé dans Sauver ou périr, en salles le 28 novembre. "Je me suis senti très chanceux de recevoir un rôle comme celui-ci", explique l'acteur.

"C'est un film qui dit à tous ceux qui ont des problèmes de ne pas abandonner". "Sauver ou périr est un hymne à la vie, aux petites choses qui sont en réalité les grandes choses de la vie", avance l'acteur au micro d'Europe 1. "C'est un film qui dit à tous ceux qui ont des problèmes de ne pas abandonner. C'est ça qui me plaisait", ajoute-t-il. Dans ce long-métrage, Pierre Niney incarne un pompier qui, "pour sauver des hommes à lui, se retrouve bloqué dans un incendie et défiguré [...] Il faut alors apprendre à se reconstruire, se redéfinir, re-rencontrer sa propre femme, bref ré-imaginer toute sa vie", avance l'acteur.

"J'ai l'impression que le film raconte qu'on peut tous périr, être victime d'un accident, et puis en même temps on peut tous être héros ou sauveur des uns des autres. Il n'y a pas de fatalité".

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"J'ai pris dix kilos de muscles". Pour incarner ce rôle, Pierre Niney a su donner de sa personne, il a d'ailleurs posté sur les réseaux sociaux une photo de sa transformation physique qui a fait sensation. "Je me suis entraîné tous les jours avec les pompiers pendant quatre mois. Par la force des choses j'ai pris dix kilos de muscles", révèle l'acteur.

"Mais j'ai dû tout perdre pour la seconde moitié du film, c'était un gros challenge physique". Une prestation qui a plu aux pompiers avec lesquels Pierre Niney a passé quelques mois, puisque l'acteur a même été élevé au grade de première classe honorifique : "J'étais hyper surpris et honoré, c'était dans la grande cours des Invalides avec la ministre des Armées et le général des pompiers, je me disais 'mais qu'est ce que je fais là concrètement ?'", confie Pierre Niney.

"Mais la plus belle victoire de ce film, c'est quand les pompiers sortent du film et nous disent qu'ils reconnaissent leur vie. Ils sont contents que l'on montre l'homme derrière la fonction", conclu l'acteur.

>> Regardez la bande-annonce du film : 

Europe 1
Par Ugo Pascolo