Michel Piccoli : Bertrand Tavernier salue "un immense acteur, mystérieux, professionnel"

, modifié à
  • A
  • A
Michel Piccoli est mort à 94 ans. 1:16
Michel Piccoli est mort à 94 ans. © GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :
Lundi, au micro d'Europe 1, le cinéaste Bertrand Tavernier a réagi à la mort de Michel Piccoli, qu'il avait fait tourner en 1977 dans le film Des enfants gâtés. "C'était un immense acteur, il a été génial dans tellement de films", salue-t-il. 

Célèbre pour ses rôles dans Le mépris ou les films de Claude Sautet, l'acteur Michel Piccoli, icône du cinéma français, est mort le 12 mai à 94 ans, a annoncé lundi sa famille. Lors de sa très longue carrière, forte de plus de 150 films, il avait tourné avec les plus grands, de Godard à Buñuel, en passant par Sautet, donc, mais aussi avec Demy, Melville, Varda et Hitchcock. En 1977, il avait aussi collaboré avec Bertrand Tavernier, pour le long-métrage Des enfants gâtés. Au micro d'Europe 1, ce dernier salue la mémoire d'un comédien "mystérieux, et incroyablement professionnel". 

"C'est un choc. C'était un immense acteur, il a été génial dans tellement de films. Il a eu une carrière absolument énorme", réagit le cinéaste, confiant avoir rencontré pour la première fois Michel Piccoli sur les tournages des films de Claude Sautet, dont il était à l'époque l'attaché de presse. 

"Il aidait à monter des films"

Revenant sur sa collaboration avec l'acteur, Bertrand Tavernier se souvient d'un acteur "mystérieux, incroyablement professionnel", et qui était "mimétique" avec les metteurs en scène avec lesquels il travaillait. "Il s'est nourri de Sautet, de moi aussi", confie le réalisateur. 

Mais Bertrand Tavernier garde aussi le souvenir d'un aspect moins souvent cité de Michel Piccoli : son engagement et son soutien aux projets sur lesquels il travaillait. Ainsi, sur Des enfants gâtés, "non seulement il était comédien, mais il s'était impliqué dans le film comme co-producteur. C'était quelqu'un qui assumait ses choix". Et de conclure : "Il ne voulait voulait pas seulement être comédien. Il pensait qu'il avait une responsabilité, donc il aidait à monter des films."