Michel Polnareff rejoint les personnalités qui "soutiennent" les "gilets jaunes"

, modifié à
  • A
  • A
Michel Polnareff sort "Enfin !", son nouvel album qu'il devrait promouvoir en tournée en 2019.
Michel Polnareff sort "Enfin !", son nouvel album qu'il devrait promouvoir en tournée en 2019. © BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Dans une interview au "Parisien", le chanteur estime que le mouvement des "gilets jaunes" est compréhensible et les assure de son soutien.

Les "gilets jaunes", qui tentent actuellement de s'organiser pour durer, peuvent compter sur des soutiens de poids. Le dernier en date s'appelle Michel Polnareff. Depuis Las Vegas, où il séjourne actuellement en prévision de sa tournée pour porter son nouvel album qui sort le 30 novembre, le chanteur a exprimé son "soutien" au mouvement.

Un mouvement "compréhensible". "Je soutiens les 'gilets jaunes'. Je suis très respectueux de leur cause. Je suis ça avec tristesse et frustration", explique "l'Amiral" dans une interview au Parisien. "Parmi eux, il y a des moussaillons (le nom de ses fans, ndlr). À part faire un joli disque, qui fasse oublier leurs problèmes, je ne sais pas quoi faire pour eux. Leur mouvement est compréhensible", estime Michel Polnareff qui vit en Californie depuis 1973 mais rappelle qu'il n'est "pas un exilé fiscal aux États-Unis".

S'il se déclare "apolitique", le chanteur affirme être touché par la cause des "gilets jaunes". "J’ai reçu sur mon Twitter un message de fan qui me dit : 'On a plus de problèmes avec les fins de mois qu’avec la fin du monde'. On ne peut pas ignorer les gens qui ont du mal à survivre", affirme l'Amiral, qui réside à Palm Springs, non loin de Los Angeles, à l'année. Il en profite également pour glisser un petit conseil à l'un de ses fans : Emmanuel Macron. "Être président, ce n’est pas simple, mais les politiciens devraient être un peu plus proches du peuple. On oublie qu’un président est employé du peuple. Malheureusement, beaucoup vivent dans une tour d’ivoire", juge l'artiste de 74 ans.

Dubosc, Bardot, Kaaris et les autres… Michel Polnareff n'est pas la première célébrité à apporter son soutien aux "gilets jaunes". Avant lui, Franck Dubosc avait ainsi exprimé sa sympathie pour le mouvement. "Message aux gilets jaunes et à vous tous qui souffrez. Il faut que l’on soit avec vous, nous les favorisés. Il faut qu’on trouve quelque chose. J’en parle aux copains", a-t-il écrit mercredi sur Facebook dans une publication partagée plus de 41.000 fois. Il a été imité par Brigitte Bardot, qui a posté une photo d'elle avec un gilet jaune et la légende "Avec vous !", et par le rappeur Kaaris, qui a également revêtu la tunique sur Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Monsieur l’agent je t’enfonce le triangle et le gilet fluo

Une publication partagée par KAARIS (@kaarisofficiel1) le

Le chanteur Pierre Perret a déclaré lui aussi qu'il était aux côtés des "gilets jaunes", tout comme l'humoriste Arnaud Ducret sur Facebook. L'humoriste et animateur TV Patrick Sébastien a dénoncé pour sa part sur CNews une "fracture" entre les élites et les plus défavorisés, estimant que les "gilets jaunes" n'étaient pas assez pris en considération. Quant au milliardaire François-Henri Pinault, PDG du groupe de luxe Kering, il a assuré "comprendre" le mouvement des "gilets jaunes".