MC Solaar sur son retour : "La scène, ça ne s'oublie pas, c'est comme le vélo"

, modifié à
  • A
  • A
2:11
© Eric Frotier de Bagneux / Capa Pictures / Europe 1
Partagez sur :
Avant d'entamer une tournée des festivals de l'été, le rappeur se confie sur son retour après 10 ans d'absence, sur le succès de son nouvel album et sur son rapport à la scène.
INTERVIEW

"J'ai le trac". Ce petit aveu pourrait prêter à sourire lorsque l'on sait qu'il sort de la bouche de MC Solaar. Après dix ans d'absence, l'artiste va faire le tour des festivals cet été avec son dernier album sorti en novembre 2017, Géopoétique. Invité d'Europe 1 Week-end, le rappeur revient sur sa (courte)  "retraite", mais également sur son rapport à la scène et à son public. "La scène, ça ne s'oublie pas, c'est comme le vélo", indique-t-il.

"On est plus serein". "J'ai hâte de retrouver le public, c'est l'une des meilleures parties de ce que je fais, tout le reste est très technique : il faut être scientifique, mixer, machiner des boutons", explique MC Solaar au micro d'Europe 1. "Et puis là, on se lance, on est comme au théâtre sauf qu'il y a la réaction des gens, la satisfaction arrive directement et on a enfin nos applaudissements". Une dizaine d'années après son dernier show, le rappeur rempile avec une nouvelle manière d'aborder la scène : "Il y a une certaine sérénité à mettre son vrai personnage en avant, sans forcément tomber dans les codes hip-hop - même si on en fait", explique-t-il. "Mais à certains moments, quand on raconte des histoires comme dans Super Gainsbarre, on peut juste balancer les choses sans avoir besoin de lever les bras et mettre de l'attitude. On est plus serein". 

"Les sons restent". L'artiste n'est pas le seul à avoir changé en 10 ans, son public également. "C'est curieux parce que j'ai une chanson qui raconte avec du second degré un retour [Sonotone, ndlr] et ce sont les plus jeunes qui la connaissent alors que ça devrait sensibiliser d'autres personnes. Et puis la génération de Solaar Pleure [sortie en 2001, ndlr] est encore là, mais maintenant ils ont 28/29 ans, j'ai donc un public totalement mixte et assez familial. (...) Il y a un certain équilibre et je crois que finalement les sons restent", détaille MC Solaar. 

"Je ne m'attendais pas à passer une telle année". Même si le public de "MC Solaar" a changé, le succès colle toujours autant à la peau du rappeur puisque que Géopoétique est certifié disque d'or deux semaines seulement après sa sortie. Mais la nouvelle consécration vient des victoires de la musique et du prix de l'album de chansons de l'année 2018. "Je ne m'attendais pas à passer une telle année", confesse-t-il. "Je pensais que j'avais été oublié, mais pas totalement. J'étais très content de recevoir ce prix, pour la première fois j'avais le sourire et je marchais sans regarder mes chaussures. Je suis très content de ne pas avoir été dissout comme un cachet d'aspirine dans la société". 

Europe 1
Par Ugo Pascolo