Lily Allen : "La musique est une industrie qui dépend beaucoup de l'alcool"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La chanteuse anglaise Lily Allen s'est confiée au micro d'Europe 1, alors que son autobiographie, "Moi, exactement", sortie l'année dernière en Angleterre, vient d'être traduite en France. Un ouvrage dans lequel elle aborde tous les sujets : sa carrière bien sûr, mais aussi la politique, le sexe ou encore ses addictions.
INTERVIEW

Quinze ans de carrière, quatre albums, des centaines de concerts et plusieurs prix. À 34 ans, Lily Allen a déjà connu beaucoup de choses. De quoi, même, sortir une autobiographie, sortie au Royaume-Uni en septembre 2018. L'ouvrage, titré Moi, exactement, vient d'être traduit en français alors qu'il a connu un vif succès outre-Manche. Un livre dont l'interprète de Fuck you est fière, elle qui tenait à livrer sa vérité au public. "Tellement de choses de ma vie ont été commentées", a-t-elle déploré dans Musique ! sur Europe 1, au micro d'Émilie Mazoyer. Cette vie, elle a été relatée en grande partie dans la presse à scandale, dressant un portrait de la chanteuse pas toujours flatteur. "Souvent, une partie de ma vie est sortie dans les journaux avec un côté très négatif", note-t-elle.

C'est aussi pour ça que Lily Allen a décidé de prendre la plume et d'écrire Moi, exactement. "Quand des choses plus graves ou importantes m'arrivaient, on n'en parlait pas", confie l'artiste. Elle cite ainsi le harcèlement dont elle a été la victime par un homme qui l'a suivie pendant sept ans. Une nuit, il s'est introduit dans sa maison, "vraisemblablement pour me tuer", avant d'être finalement arrêté et condamné. Un fait divers qui n'a jamais été mentionné par les journaux, regrette Lily Allen.

Entendu sur europe1 :
En studio, les gens fument de l'herbe et boivent pour être un peu plus créatifs

Dans cette autobiographie, on découvre également des facettes plus méconnues de l'artiste. Elle y évoque librement sa sexualité et les difficultés qu'elle a pu connaître avant d'être épanouie sexuellement. Elle raconte aussi ses addictions, à la drogue ou encore à l'alcool.

"La musique est une industrie qui dépend beaucoup de l'alcool", souligne Lily Allen. "En studio, les gens fument de l'herbe et boivent pour être un peu plus créatifs", décrit-t-elle. "Dans le milieu de la musique, il y a toujours de l'alcool à notre portée." La chanteuse, elle, est sobre "depuis un petit moment maintenant".

Entendu sur europe1 :
Je ne sais pas si j'ai besoin qu'on me comprenne

Avec ce livre, Lily Allen ne veut pas forcément convaincre qui que ce soit. "Je ne sais pas si j'ai besoin qu'on me comprenne", indique-t-elle dans Musique !. "J'espère juste que le fait de parler de mes expériences et de la société, cela aidera d'autres personnes", explique la star. Avec Moi, exactement, Lily Allen a en tout cas pu mener à bien son envie profonde : "donner ma version de mon histoire".

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau