Le festival de cinéma de Deauville récompense le film américain "Bull"

  • A
  • A
Les actrices Yolonda Ross et Amber Havard et l'acteur Rob Morgan posent lors d'une tournée pour la promotion du film Bull"
Les actrices Yolonda Ross et Amber Havard et l'acteur Rob Morgan posent lors d'une tournée pour la promotion du film Bull" © Alberto PIZZOLI / AFP
Partagez sur :
Le 45e Festival du cinéma américain de Deauville a attribué samedi son Grand Prix à "Bull" (taureau), un tableau de l'Amérique de Trump, sur fond de désastre social, signé Annie Silverstein, a annoncé le jury présidé par Catherine Deneuve.

Le jury du 45 Festival du cinéma américain de Deauville a récompensé de son Grand Prix Bull. Le film signé Annie Silverstein dépeint les Etats-Unis de Donald Trump, sur fond de désastre social. Ce premier film "dresse un tableau extrêmement juste et troublant de l'Amérique de Donald Trump, cette Amérique abandonnée par ses politiques que ce soit dans l'école ou dans la santé", a estimé la comédienne Anna Mouglalis, présidente du jury de la révélation qui a, comme le jury de Catherine Deneuve, et celui de la critique, couronné "Bull".

Le film raconte la rédemption de Kris, une adolescente de 14 ans vivant dans la banlieue pauvre de Houston. La jeune fille donne l'impression de suivre le chemin de sa mère, qui purge une peine de prison. Après avoir saccagé la maison de son voisin dans un acte purement gratuit, elle doit faire amende honorable, et prêter main forte au propriétaire de la maison vandalisée qui est une ancienne gloire du rodéo. Elle se découvre alors une passion pour l'art de monter les taureaux à cru.

Gérard Lefort, président du jury de la critique, a salué de son côté "une histoire captivante, une actrice sidérante de maturité (Amber Havard) malgré son jeune âge, des situations dérangeantes et imprévisibles". Pour le journaliste, ce film "invente un territoire tant par son cadrage, son montage, son scénario, sa façon d'entremêler le documentaire à la fiction".

Europe 1
Par Maxime Dewilder, avec AFP