Laurent Voulzy raconte la création de "J'ai dix ans", son premier tube avec Alain Souchon

  • A
  • A
Partagez sur :
Invité de "Ça fait du bien" pour la sortie de son double best-of "Florilège", Laurent Voulzy revient également sur les chansons qui ont fait son succès. Et notamment "J'ai dix ans", sa première (mais pas la dernière) chanson écrite en collaboration avec son ami Alain Souchon. Il explique s'être inspiré d'une technique de guitare entendue dans un titre de Paul McCartney.
INTERVIEW

Le duo Voulzy-Souchon a produit de nombreuses chansons devenues aujourd'hui des classiques. Cette aventure artistique commune a débuté avec un titre, J'ai dix ans, sorti en 1974 et chanté par Souchon. Dans l'émission d'Anne Roumanoff Ça fait du bien, Laurent Voulzy raconte comment est née cette chanson, hymne à l'esprit enfantin que les deux amis ont su conserver. Laurent Voulzy en a composé la musique et son acolyte écrit les paroles.

"J'étais très inspiré par un album de Paul McCartney"

Au moment de l'écriture de cette chanson, Laurent Voulzy travaillait comme arrangeur dans un studio où il croisait Alain Souchon tous les jours. "Je lui ai demandé s'il n'avait pas en stock une chanson rapide", se souvient Laurent Voulzy. Et son futur ami de fredonner : "J'ai dix ans, je sais que c'est pas vrai, mais j'ai dix ans", avant de lui lancer "Tu vois le travail !", histoire de dire qu'il était encore loin d'en faire une chanson.

Mais Laurent Voulzy capte le potentiel de cette formule enfantine. Il prend une guitare et demande à Alain Souchon de recommencer en ralentissant le tempo sur la sienne. "J'étais très inspiré par un album de Paul McCartney que j'avais acheté, sur lequel il y avait une chanson qui s'appelait Bip Bop et était en picking", précise Laurent Voulzy, en référence à une technique de pincer des cordes de guitare.

Il met à profit cette influence du "picking" dans la mélodie qui lui vient alors en tête. En une heure, la chanson est créée. "Alain a sorti son album et c'est cette chanson qui a cartonné", rappelle le musicien.

"L'idée est bonne, mais tes paroles..."

Le duo crée ensuite deux autres titres interprété par Alain Souchon : Je suis bidon et Y'a d'la rumba dans l'air. Ce n'est que trois ans plus tard, en 1977, que les deux amis écrivent leur première chanson interprétée par Laurent Voulzy : RockCollection. C'est ce dernier qui a eu l'idée de cette chanson-hommage. Mais le projet n'a pas immédiatement emballé Alain Souchon. "Il m'a dit 'L'idée est bonne, mais... Je ne veux pas te vexer, même tes paroles... Elles pourraient être mieux'", se remémore en riant Laurent Voulzy. Alain Souchon signe finalement les paroles que nous connaissons aujourd'hui. 

C'est de ces premières chansons créées ensemble que naît la relation très forte entre les deux artistes. "C'est comme si on faisait partie de la même famille. On est copains, amis, frères", explique Laurent Voulzy. "On a écrit ensemble des chansons qui ont transformé nos vies. On se dit qu'on a de la chance de s'être rencontrés." 

Europe 1
Par Alexis Patri