La Japonaise Rumiko Takahashi lauréate du Grand prix d'Angoulême

, modifié à
  • A
  • A
Rumiko Takahashi, qui s'est dessinée en autoportrait, a remporté mercredi le Grand prix d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre.
Rumiko Takahashi, qui s'est dessinée en autoportrait, a remporté mercredi le Grand prix d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre. © Capture d'écran Twitter @bdangouleme
Partagez sur :
La Japonaise Rumiko Takahashi, auteure de mangas vendus dans le monde entier, a remporté mercredi le Grand prix d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre. 

La mangaka japonaise Rumiko Takahashi, auteure aux plus de 200 millions de livres vendus, a remporté mercredi le Grand prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre. Rumiko Takahashi, 61 ans, est seulement la deuxième femme à remporter ce prix prestigieux décerné par l'ensemble de la profession (1.672 votants). Au cours de la cérémonie, le dessinateur américain Frank Miller, 61 ans, légende vivante des comics et auteur notamment de Batman, a reçu un Fauve d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre.

Le manga, un genre qui a le vent en poupe. La consécration de la mangaka japonaise intervient alors que le festival international de la BD d'Angoulême (FIBD) qui ouvre ses portes jeudi, a décidé de mettre l'accent sur le manga, un genre qui a le vent en poupe. Formée à l'école de Kazuo Koike ("Lone Wolf & Cub"), elle est notamment l'auteure des séries à succès Ranma 1/2, Urusei Yatsura ou encore de Maison Ikkoku (Juliette, je t'aime, en français). La plupart de ses mangas sont publiés en français chez Glénat.

200 millions d'exemplaires vendus. Au total, toutes séries confondues, elle a publié près de 200 tomes. Ses différents mangas se sont écoulés à plus de 200 millions d'exemplaires. Elle était en lice avec l'Américain Chris Ware et le Français Emmanuel Guibert, tous deux déjà finalistes malheureux l'an dernier. Rumiko Takahashi, qui n'était pas présente à Angoulême pour recevoir son prix, succède à l'Américain Richard Corben.