Séries : Les Rivières pourpres, "des contes effrayants pour les adultes"

  • A
  • A
Jean-Christophe Grangé sur Europe 1 3:37
Le romancier Jean-Christophe Grangé prépare deux nouvelles séries inédites à la télévision. © Europe 1
Partagez sur :
Invité de "Culture Médias" sur Europe 1, lundi matin, l'écrivain et auteur Jean-Christophe Grangé raconte comment il a participé à l'adaptation de son célèbre roman Les Rivières pourpres pour le petit écran. "Sur ce projet, France 2 nous a laissés totalement libres", explique-t-il au micro de Philippe Vandel.
INTERVIEW

C'est un retour très attendu sur France 2 : la saison 2 des Rivières pourpres est diffusée à partir de lundi soir à 21h05 sur France 2. Sur Europe 1, l'écrivain Jean-Christophe Grangé a abordé la manière dont il a adapté son célèbre roman pour la télévision. "Sur ce projet, France 2 nous a laissés totalement libres", salue l'auteur, qui a "pu avancer en racontant des histoires qui sont un cran au-dessus de la violence que l'on voit à la télévision d'ordinaire".

"On raconte des contes effrayants destinés aux adultes, les gens aiment frissonner pour de faux", raconte Jean-Christophe Grangé, qui n'a écrit que deux histoires sur les quatre de cette nouvelle saison, découpée en autant de soirées sur France 2. "Les producteurs ont cherché des scénaristes qui se sentaient bien dans mes chaussons et qui pouvaient inventer des histoires à la Grangé. Je trouve qu'ils ont vraiment fait du Grangé, je suis assez content", se félicite l'auteur.

"Des figures du mal très grandioses"

Et justement, comment qualifier la "patte" Grangé ? "J'étais journaliste-reporter et j'ai beaucoup enquêté sur des sujets inédits et des choses assez spectaculaires", relate l'écrivain de 58 ans sur notre antenne. "J'ai gardé cette habitude de toujours creuser sur des thèmes qui m'intriguent et quand vous creusez, vous trouvez toujours des choses inattendues, souvent plus que dans votre imagination. Comme je m'attaque à des figures du mal très grandioses, des tueurs qui se vengent dans des dimensions terribles ou qui aiment juste faire du mal, j'aime bien avoir le bien dans sa version pure, comme la religion, les églises. Il y a un côté grandiose des deux côtés avec un duel au sommet."

Le premier épisode de cette nouvelle saison est dans cette veine, avec un défi adressé aux téléspectateurs assez nombreux lors de la première saison (4,8 millions de téléspectateurs le premier soir, 4,1 millions à la fin de la saison) : "Comme souvent dans mes livres, l'objectif est de trouver le cœur du réacteur, le mobile du tueur", au profil évidemment "grandiose".

Un livre et deux séries en préparation

Après la deuxième saison des Rivières pourpres, que prépare maintenant Jean-Christophe Grangé ? L'auteur est en train d'écrire "un roman historique qui se passera pendant le nazisme" et conçoit "deux nouvelles séries inédites". "J'ai un esprit en ébullition !", s'amuse-t-il sur Europe 1, sans dévoiler le nom de la chaîne pour laquelle ces séries sont élaborées.