"J'avais une extinction de voix atroce" : quand Garou raconte son audition pour Starmania

, modifié à
  • A
  • A
Le chanteur Garou, le 4 décembre 2016 à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris, dans le cadre du Téléthon. 3:42
Le chanteur Garou, le 4 décembre 2016 à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris, dans le cadre du Téléthon. © Europe 1
Partagez sur :
À l'occasion de la sortie de son nouvel album, "Soul City", le chanteur québécois Garou revient sur ses débuts dans la chanson, au micro d'Europe 1. Tout a commencé par une audition pour la comédie Starmania au Québec, compromise par une extinction de voix du chanteur. Étonnamment, ce casting lui a ensuite permis de participer à la comédie musicale "Notre-Dame de Paris". 
INTERVIEW

Invité sur Europe 1, le chanteur québécois Garou revient avec un nouvel album, Soul City, sorti le 29 novembre, et une tournée en France en 2020. S'il connaît aujourd'hui un succès phénoménal, ses débuts comme chanteur ont pourtant été moins glorieux. Il raconte, au micro d'Isabelle Morizet, s'être présenté, dans sa jeunesse, à l'audition de la comédie musicale Starmania au Québec. Une audition qui n'est pas passée comme prévu mais qui, paradoxalement, a lancé sa carrière. 

Tout a débuté par hasard. "J'avais un ami, à Prague en République Tchèque, qui avait reçu un fax pour une audition pour Starmania. Alors que je suis dans la ville de Sherbrooke, au Québec, il m'appelle et me dit que Starmania a lancé des auditions. Il me dit : 'Tu devrais y aller' mais je lui réponds que je n'ai aucune intention de faire Starmania. Mais mon ami insiste car il paraissait que Luc Plamondon [producteur et parolier, ndlr] serait là", raconte Garou. 

Sans conviction, Garou se rend donc à cette audition. "Je rencontre Luc Plamondon. J'avais une extinction de voix atroce ce jour-là, peut-être par nervosité. J'arrive devant lui et je lui dit d'office : 'Je ne veux pas vous faire perdre votre temps. Je suis venu ici mais je ne me vois pas du tout dans Starmania'", poursuit le chanteur. 

"Tu chantes incroyablement bien"

Finalement, les responsables du casting lui demandent de chanter. Garou se lance donc dans l'interprétation du titre Le Blues du businessman. Alors que sa voix monte dans les aigus, au moment de chanter "J'aurais voulu être un artiste", sa voix se casse. "J'arrête et je dis 'Excusez-moi Monsieur Plamondon, je ne peux vraiment pas chanter. Il y a un silence. Luc Plamondon enlève ses lunettes, ce qui est rare. Il me regarde et me dit : 'Si tu ne peux pas chanter aujourd'hui, que se passe-t-il quand tu peux chanter ? Parce que là tu chantes incroyablement bien'", se souvient Garou. 

Charmé par la voix du jeune Québécois, Luc Plamondon lui fait alors une proposition inattendue. "Comme il était ravi, il m'a dit : 'Écoute, je suis en train d'écrire autre chose. Je ne peux pas te dire ce que c'est pour l'instant mais je pense à toi'", explique le chanteur. 

Sur la route de "Notre-Dame de Paris" 

Les années passent sans que Garou ne reçoive un seul coup de fil de Luc Plamondon. Mais le producteur ne l'a pas oublié. "Deux ans et demi plus tard, j'ai eu vent des auditions pour la comédie musicale Notre-Dame de Paris et je me suis dit peut être qu'il va m'appeler. Et, il ne m'appelait pas. C'était comme s'il me réservait la surprise", affirme Garou. 

À la grande surprise du chanteur, un jour, Luc Plamondon se rend dans un bar où Garou se produisait le dimanche. "Il a débarqué et il m'a dit : 'Tu viens passer l'audition [pour Notre-Dame de Paris, ndlr]'", se souvient Garou.

"Je suis arrivé à l'audition et c'était comme si c'était plié", précise-t-il. "L'audition, qui devait durer une demi-heure ou une heure a en fait duré quatre heures. C'est fou". L'issue de cette audition est encore bien plus réjouissante pour Garou. "Au bout des quatre heures, ils me disent : 'Demain matin, on ne cache pas notre enthousiasme de te revoir. On te fera une proposition'", détaille Garou. Le lendemain, le chanteur reçoit, comme prévu, un accueil encore plus chaleureux. "J'arrive le lendemain matin et ils me disent : 'On veut que tu signes, c'est toi qui fera Quasimodo'", explique Garou, qui précise être "allé à l'audition sans savoir que c'était pour le rôle de Quasimodo".  

Europe 1
Par Tiffany Fillon