"Je l'ai remercié d'avoir ce côté loufoque" : Clémence Rochefort raconte son père, Jean

, modifié à
  • A
  • A
Jean Rochefort
"Il y a eu cette urgence dès le départ" : Clémence Rochefort raconte son père, Jean © AFP
Partagez sur :
Humour, rigueur, générosité et fantaisie. Dans son ouvrage "Papa", sorti en septembre dernier, la comédienne Clémence Rochefort rend hommage à son père, Jean Rochefort, décédé il y a trois ans. Un livre pour "poser les bases" mais aussi témoigner d'une enfance heureuse aux côtés de ce père "original". 
INTERVIEW

Fidèle à son image, original et humain. Clémence Rochefort, la benjamine des enfants du comédien Jean Rochefort, raconte son père dans un ouvrage, Papa, publié le 24 septembre dernier. Trois ans après son décès, elle se confie sur son enfance aux côtés de l'acteur adoré par le public et le cinéma français, récompensé par plusieurs Césars. "Je rêvais plus jeune qu'il rentre dans les cases et puis, plus tard, je l'ai remercié d'avoir ce côté loufoque, original", confie-t-elle au micro d'Anne Roumanoff, sur Europe 1.

Une paternité tardive qui renforce des liens

Lorsque Clémence Rochefort vient au monde, l'acteur est déjà âgé de 62 ans. Une paternité tardive qui a renforcé les liens entre eux. "Il y a eu cette urgence dès le départ", explique la jeune femme. "Je me suis rendu compte que mon père était plus âgé que les autres papas et que, en quelque sorte, il ne fallait pas traîner si on voulait se rencontrer, se connaître." Jean Rochefort, obsédé par ce temps qui passe, en plaisantait beaucoup, confie-t-elle. 

Dans son livre, elle revient sur ses jeunes années aux côtés de ce père fidèle à son image publique de dandy placide. "Il prenait les choses avec du recul et en même temps voulait m'éduquer avec une rigueur, une ligne", témoigne Clémence Rochefort. La ligne n'empêche pas la communication entre la jeune femme et son père. "Il n'y avait aucun tabou", ajoute-t-elle. Elle retient aussi de son géniteur son humour pince-sans-rire, sa générosité, les valeurs primordiales de respect des autres et de courtoisie. 

Jean Rochefort est conscient du milieu privilégié dans lequel ses enfants grandissent et les alerte souvent sur la chance qu'ils ont et le devoir d'en faire plus. Un jour, alors qu'il signe un autographe à un admirateur, la jeune fille s'agace. "C'est grâce à tous ces gens que tu peux bouffer le soir", assène l'acteur à sa fille. "Je n'ai plus jamais rien dit", plaisante Clémence Rochefort.

Amoureux des animaux, particulièrement passionné par les cheveux, le comédien répète souvent avoir besoin de "ce retour vers le crottin" pour "éviter les abymes de l'égo", se souvient sa fille. Les équidés, passion commune aux deux parents de la jeune femme, rythmeront la vie de la famille. 

Profession : comédienne

Après des études de journalisme, Clémence Rochefort devient comédienne. Un métier qu'elle s'est longtemps interdit d'envisager, pas particulièrement poussée non plus par sa famille. Un jour, Jean Rochefort a besoin d'une jeune fille pour un court métrage qu'il réalise et lui propose le rôle. Une fois la scène terminée, il déclare : "Si tu veux faire ce métier, fait le". "J'avais besoin de cette approbation", confie l'autrice de Papa. "J'ai mis du temps à m'autoriser à faire ce métier, je ne voulais pas le faire par mimétisme, je voulais que ce soit un vrai choix".

"J'ai longtemps hésité à écrire ce livre car j'ai toujours été éduquée d'une manière très pudique par mes parents. Ça allait à contrecourant", avoue Clémence Rochefort. "On dit toujours qu'un deuil peut nous construire. Plus le temps passe, plus cela renforce et cela accable en même temps." Un ouvrage pour "poser les bases" et rendre hommage à son père, avant de se consacrer à un second livre, un roman actuellement en cours d'écriture, sur un sujet moins personnel. 

Europe 1
Par Mathilde Durand