François Morel : "On a tendance à penser que Raymond Devos était juste un monsieur qui faisait des jeux de mots"

  • A
  • A
François Morel
Partagez sur :
Jusqu'au 5 janvier, le comédien monte sur la scène de La Scala, à Paris, pour "J'ai des doutes", où il reprend des textes de Raymond Devos.
INTERVIEW

François Morel et Raymond Devos, une association réjouissante qui voit le jour sur scène. Du 5 novembre au 5 janvier, François Morel est sur la scène de La Scala, à Paris, pour le spectacle J'ai des doutes. Il reprend des textes de Raymond Devos, qu'il a remanié, ici et là, comme il l'explique dans Culture médias mardi matin.

"J'ai essayé de faire un spectacle plus proche du music-hall"

Sur le papier, la filiation entre François Morel et Raymond Devos apparaît évidente. Tous les deux ont en commun l'amour des mots, la musicalité de la langue. "On a tendance à penser que Raymond Devos était juste un monsieur qui faisait des jeux de mots alors que c'était bien plus que ça", souligne François Morel. Sur scène, le comédien s'est donc entouré d'un musicien pour l'accompagner. "J'ai essayé de faire un spectacle plus proche du music-hall que de la récitation de texte", indique-t-il.

"Le grand maître"

François Morel s'est tourné vers les textes de Devos qui lui correspondaient le plus. "J'ai pris ceux qui me faisaient le plus rire, le plus plaisir, qui me racontaient des choses", confie le Molière du meilleur comédien 2019. Émotion et humour au programme. Un bel hommage également, au "grand maître", comme l'appelle François Morel.

Europe 1
Par G.P.