Fleur Pellerin : "il peut y avoir plusieurs festivals" de séries en France

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Dans Europe matin, l'ancienne ministre de la Culture évoque le festival Canneséries, qui débutera officiellement mercredi.
INTERVIEW

La première édition du festival Canneseries débute mercredi sur la Croisette. Un événement qui s'est organisé avec la même ambition internationale et en concurrence avec le festival Series Mania Lille-Hauts-de-France. Ce dernier est soutenu par le ministère de la Culture, en partenariat avec le CNC, qui avait préféré Lille à Cannes, pour accueillir un festival international de séries en France.

"On a une très belle sélection". "Quand on voit la créativité en matière de série, on se dit qu'il peut y avoir plusieurs festivals", explique Fleur Pellerin, présidente de Canneseries, dans Europe matin mardi. "Je soutiens Canneseries car il correspond exactement à ce que je voulais lorsque j'étais ministre de la Culture", affirme-t-elle. L'ancienne ministre ne voit donc aucun problème à ce que co-existe deux festivals de séries en France.

"Il y a plus de liberté de ton dans les séries que dans les longs-métrages". Fleur Pellerin ne se cache pas d'être, elle-même, une fan de série. "J'étais déjà une très grande fan de Netflix, que j'ai consommé de manière obsessionnelle quand cela s'est lancé. Ce que j'apprécie particulièrement, c'est la diversité des sujets traités : il y a plus de liberté de ton dans le séries que dans les longs-métrages", estime la présidente de Canneseries.

Pour cette édition, le jury sera présidé par l'auteur de best-sellers policiers et scénariste américain Harlan Coben. Il sera accompagné des actrices Paula Beer, Melisa Sözen, de la scénariste et réalisatrice française Audrey Fouché, du compositeur Cristobal Tapia de Veer et de l'acteur américain Michael Kenneth Williams. "On a une très belle sélection, on aura beaucoup de talents et de célébrités", se félicite Fleur Pellerin. Au total, dix séries seront en compétition jusqu'au 11 avril.

Europe 1
Par G.P.

Les + lus