Caroline Loeb sur Françoise Sagan : "Je la trouvais drôle, brillante, rock'n'roll"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'actrice et chanteuse, auteur du célèbre tube "C'est la ouate", campe la romancière dans la pièce "Françoise par Sagan", au théâtre Lurcenaire à Paris. Une écrivaine qu'elle admire.
ÊTES-VOUS PRÊTS À JOUER LE JEU ?

Personnalité multifacette, à la fois chanteuse et comédienne, Caroline Loeb est cette fois-ci dans la peau de Françoise Sagan, dans Françoise par Sagan, au théâtre Lurcenaire, jusqu'au 10 novembre à Paris. Chez Laurence Boccolini jeudi, elle évoque la romancière et l'admiration qu'elle lui porte.

"Je la trouvais drôle, brillante, rock'n'roll". Caroline Loeb ne s'en cache pas. Avant de découvrir le livre Je ne renie rien, qui compile les interviews de Françoise Sagan entre 1955 et 1992, elle n'avait pas vraiment lu l'auteur. "Mais je connaissais le personnage, que j'aimais bien. Je la trouvais drôle, brillante, rock'n'roll", indique Caroline Loeb. L'ouvrage "parle de beaucoup de choses qui résonnent encore aujourd'hui : la télévision, l'argent, l'injonction au bonheur", souligne la chanteuse. Une véritable mine d'or et d'information.

"Et personne n'avait eu l'idée d'en faire un spectacle !", explique Caroline Loeb. Elle s'est alors lancée dans l'aventure, aux côtés d'Alex Lutz, qui met en scène la pièce. "Sur scène, ce n'est plus ma voix, ce n'est plus ma façon d'être physiquement. Et c'est très agréable d'incarner une personne qui dit des choses très intelligentes, en donnant l'air de ne pas y toucher", se réjouit la comédienne au micro de Laurence Boccolini.

>> Un problème ? Pas de solution ? Le plan B, c’est Laurence Boccolini, de 16h à 18h, sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

"Elle est devenue un objet médiatique incroyable". Françoise Sagan, auteure du culte Bonjour Tristesse, est devenue une star à la sortie de ce premier roman. "Une prodige comme ça, à 18 ans, en 1954, c'est du jamais-vu", relate Caroline Loeb. "Tout à coup, elle est devenue un objet médiatique incroyable, au point que cela prenne un peu le pas sur l'oeuvre elle-même", souligne la chanteuse.

Une trajectoire qui n'est pas sans rappeler celle de Caroline Loeb. Avec C'est la ouate, sortie en 1986, la chanteuse a été propulsée, elle aussi, sur le devant de la scène de manière brutale. "J'ai aussi eu un grand succès avec cette chanson (C'est la ouate, ndlr), et il y a un moment où on peut se retrouver bouffée par une chanson, par un livre, par l'image que les autres ont de vous", témoigne-t-elle, touchée par la personnalité de l'écrivaine et son rapport à la célébrité. "Elle parlait du succès en disant : 'cette boule de neige effrayante et multicolore'", rappelle Caroline Loeb en guise de conclusion.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau