Cannes 2018 : retrouvez le palmarès complet

, modifié à
  • A
  • A
© AFP
Partagez sur :
Le Festival s'est clôturé samedi soir avec l'annonce du palmarès par le jury présidé, par Cate Blanchett. Hirokazu Kore-eda a remporté la Palme d'or pour son film "Une affaire de famille".

Le 71ème Festival de Cannes s'est achevé samedi soir avec l'annonce du palmarès. Le jury, présidé par Cate Blanchett, a couronné Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda, qui remporte la Palme d'or.

Kore-eda, Spike Lee et Godard récompensés. La Palme d'or du Festival de Cannes a été remise samedi à Une affaire de famille du réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda, a annoncé le jury présidé par Cate Blanchett. Première palme d'or japonaise depuis L'Anguille de Shohei Imamura en 1997, Une affaire de famille raconte l'histoire d'une famille qui vivote et chaparde dans les magasins, qui recueille une fillette maltraitée.

Absent du Festival de Cannes depuis 27 ans, l'Américain Spike Lee a été couronné du Grand Prix samedi pour BlacKkKlansman, un film pamphlet où le réalisateur de Brooklyn dénonce à la fois le racisme, l'extrême droite et le président américain Donald Trump.

Jean-Luc Godard a quant à lui été récompensé d'une Palme d'or spéciale, pour son film Le livre d'image et sa capacité à réinventer continuellement le septième art. C'est le deuxième prix que le réalisateur reçoit au Festival de Cannes, quatre ans après le Prix du Jury pour Adieu au langage.

Cette année, pour la première fois depuis six ans, aucun film français ne figure au palmarès.

Le palmarès intégral : 

Palme d'or : Une affaire de famille d'Hirokazu Kore-eda

Palme d'or spéciale : Jean-Luc Godard pour Le livre d'image

Grand prix : BlacKkKlansman de Spike Lee

Prix d'interprétation féminine : Samal Yeslyamova pour son rôle dans Ayka

Prix d'interprétation masculine : Marcello Fonte pour son rôle dans Dogman

Prix de la mise en scène : Cold War de Pawel Pawlikowski

Prix du jury : Capharnaüm de Nadine Labaki

Prix du scénario ex-aecquo : Alice Rohrwacher pour Heureux comme Lazzaro et Nader Saeivar pour Trois visages de Jafar Panahi.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau