À motoneige sur un glacier ou en goélette dans un fjord… nos conseils pour parcourir l'Islande

  • A
  • A
Islande
Souvent enneigés, les paysages islandais comptent parmi les plus beaux. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Terre de légendes, qui marie le feu et la glace, l’Islande est une destination idéale pour les amoureux de la nature qui redoutent les fortes chaleurs. Le chroniqueur de l'émission "Et si on partait ?" sur Europe 1, et auteur au "Lonely Planet", Jean-Bernard Carillet, liste les incontournables de l’île, depuis les petits bars de Reykjavik jusqu’au paysages grandioses du Vatnajökull.

La quiétude majestueuse des fjords, le drapé multicolore des aurores boréales, les nervures bleutées des glaciers… L’Islande offre aux voyageurs le spectacle d’une nature sauvage qui se découvre en bateau, en avion, en motoneige ou tout simplement à pieds. Dans Et si on partait ? sur Europe 1, le chroniqueur et auteur au Lonely Planet, Jean-Bernard Carillet, vous livre ses bons plans pour ne rien manquer de cette île, une destination idéale pour finir l’été au frais !

Reykjavik, une capitale festive

Reykjavik est une ville animée. On sait vraiment y faire la fête, de manière parfois un peu excessive. Ses rues regorgent de cafés et de microbrasseries. On vous recommande une tournée des bars à bières, qui deviennent des lieux de fête le soir, surtout le week-end. Ambiance garantie ! Il y a même un terme spécifique : "djammið", qui  signifie "sortir en ville". On parle aussi de "pöbbarölt" (petite tournée des pubs).

bar

Reykjavik regorge de petits bars où savourer une bonne bière. Haraldur Gudjonsson / AFP

À cause du prix élevé de l’alcool, la fête commence tard. Les Islandais se rendent d’abord dans la chaîne de vins et spiritueux Vínbúðin, puis rentrent chez eux pour la première partie de soirée. Une fois chauffés, ils sortent vers minuit et font la fête jusqu’à 5 heures du matin, terminent par un hot dog, puis rentrent se coucher.

 

Plutôt que de passer la nuit dans un bar précis, il est d’usage de progresser de bar en bar. Plus les heures passent, plus les inhibitions tombent…

Plonger dans le Lagon bleu

Près de Reykjavik, le Lagon bleu est un site naturel incontournable, le plus touristique du pays. Le Lagon bleu est à l’Islande ce que la tour Eiffel est à Paris. Il s’agit d’une grande piscine géothermale au milieu d’un champ de lave  noire. Le bassin est rempli d’une eau turquoise, à la consistance un peu laiteuse, d’une température de 38°C.

lagon bleu

Rien de tel que de se délasser dans les eaux chaudes et bleutées du Lagon bleu, alors que la température extérieure flirte avec le zéro degré. HALLDOR KOLBEINS / AFP

Au milieu des tourbillons de vapeur, on s’enduit de boue de silice blanche, pleine de sels minéraux, aux vertus adoucissantes et exfoliantes. On se croirait dans un autre monde.

Le spectacle des aurores boréales

Il n’y a pas qu’en Laponie que l’on trouve des aurores boréales. Au contraire, l’Islande est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer ces sublimes voiles colorés, comme des draperies animées, qui enflamment les nuits. À partir de la mi-septembre, on assiste à un véritable feu d’artifice silencieux de lumières vertes, blanches, violettes ou rosées.

Cette expérience mémorable est à vivre dans un hôtel-bulle : le Bubble Hotel. On passe la nuit dans une bulle transparente qui sert de chambre, attenant une structure en dur avec cuisine et sanitaires. Le voyageur a ainsi l’impression de dormir à la belle étoile, dans la forêt, avec les étoiles et les aurores boréales pour ciel de lit.

La rencontre du feu et de la glace

Le glacier du Vatnajökull, la plus grande calotte glaciaire du monde en dehors des pôles, couvre une partie du sud-est du pays et offre un paysage spectaculaire. D'innombrables glaciers prennent naissance dans cette masse gelée, qui recouvre des volcans actifs et des pics montagneux. Le must : un survol dans un petit avion pour voir se dessiner les rivières de glace qui serpentent sur le sol volcanique et cendreux, comme de longs cheveux, de long filaments.

En hiver il est possible d’explorer des grottes de glace. Le voyageur parcourt des cavités bosselés, aux abords d’un glacier. Il s’agit de grottes éphémères, chaque année il y en a de nouvelles, et les autres disparaissent. En été, l’eau fond, et creuse des tunnels dans la calotte glaciaire.

Autre option : un circuit en motoneige sur le glacier pour les amateurs de sensations fortes. Une manière également de prendre pleinement la mesure des paysages de glace et des vues exceptionnelles sur les vallées et les montagnes environnantes.

Observer les baleines

Husavik, au nord du pays, est la capitale de l’observation de la baleine : baleines à bosse, baleine bleue, orques... Ces mammifères viennent se nourrir dans ce secteur en été. Jusqu’à fin août, vous êtes sûr de les voir.

baleine

Pour observer les baleines, rendez-vous à Husavik pour un petit tour en bateau au pied des fjords. HALLDOR KOLBEINS / AFP

À bord d'une goélette, d'un voilier en bois ou d'un zodiac vous longez les paysages de fjords. Et soudain, à quelques mètres de vous, fendant les eaux lisses et sombres, une baleine de 30 tonnes s’élève vers les cieux et retombe sur la surface. Inoubliable !

Europe 1
Par Jean-Bernard Carillet