Coupe du monde 2018 : revivez la victoire sur le fil de l'Angleterre face à la Tunisie

, modifié à
  • A
  • A
Harry Kane a offert la victoire aux Anglais dans le temps additionnel lundi !
Harry Kane a offert la victoire aux Anglais dans le temps additionnel lundi ! © Mark RALSTON / AFP
Partagez sur :
Pour son entrée en lice dans le Mondial russe, la Tunisie a failli jouer un mauvais tour à l'Angleterre, sauvée dans le temps additionnel par Harry Kane, auteur d'un doublé lundi à Volgograd (2-1).
L'ESSENTIEL

L'Angleterre s'est fait peur, mais l'Angleterre a un sauveur. Face à la Tunisie, Harry Kane, auteur d'un doublé lundi à Volgograd, a évité aux siens un mauvais pas d'entrée dans cette Coupe du monde, en marquant dans le temps additionnel. Dur dur pour les Maghrébins, qui avaient pourtant un superbe coup à jouer dans ce groupe G

>> Revivez la rencontre dans les conditions du direct 

TUNISIE 1 - 2 ANGLETERRE

Buts : Kane (11e, 90e+1), Sassi (35e)

Le point à la fin du match : l'Angleterre réussit son entrée dans la Coupe du monde en s'offrant de justesse la Tunisie (2-1) grâce à un doublé du capitaine Harry Kane ! Combatifs mais inoffensifs, les Tunisiens, qui ont perdu leur gardien en première période, ont craqué dans les ultimes secondes sur leur principal point faible ce soir : les coups de pied arrêtés. Les "Trois Lions", de leur côté, ont eu énormément d'occasions, surtout dans le premier acte, mais se sont montrés longtemps brouillons. Jusqu'au temps additionnel, donc, moment choisi par Harry Kane pour jouer les sauveurs.

Le point après 95 minutes : LE BUT DE L'ANGLETERRE SIGNÉ HARRY KANE ! Sur un corner joué à droite, véritable point fort des "Trois Lions" dans ce match - ou point faible des Tunisiens - Maguire reprend de la tête. Le ballon atterrit comme par magie sur la tête d'Harry Jane, qui termine le travail et délivre les siens ! Que c'est cruel pour la Tunisie, qui pensait le match nul acquis !

 

L'Angleterre se détache dans le final sur un coup de pied arrêté. Sur le corner joué à droite, Maguire s'impose vers le point de penalty et dévie de la tête. Au second poteau, Kane, bien placé, prolonge et termine de près, lui aussi de la tête.

Le point après 90 minutes : l'Angleterre n'y arrive pas ! L'entrée de Loftus-Cheek a fait du bien aux "Trois Lions", mais les hommes de Southgate sont encore trop imprécis dans la dernière passe. La Tunisie se rapproche de l'exploit !

Le point à la 85e minute : les Aigles de Carthage en mode forteresse. Le sablier s'égraine et le scénario est toujours le même. Seule opportunité pour les Anglais... Un coup franc évidemment ! Problème pour Ashley Young : pas moins de dix joueurs étaient dans le mur (sept Tunisiens, trois Anglais). Son tir des 18 mètres est malgré tout passé au-dessus, sans parvenir à retomber (78e)... Sur un énième corner, Ben Mustapha a quant à lui donné de son corps en sortant devant Stones, pour empêcher les Britanniques de prendre le dessus à cinq minutes de la fin (84e).

Le point à la 75e minute : la Tunisie résiste. C'est encore sur coup de pied arrêté que l'Angleterre s'est procurée sa meilleure occasion depuis un moment. Le coup franc plein axe du défenseur de Tottenham Kieran Trippier est cependant passé juste à côté du poteau droit de Ben Mustapha, qui semblait (un peu trop ?) serein (69e). Le Dijonnais Naïm Sliti a lui vu sa tentative des 25 mètres passer largement hors du cadre (72e). Alors que le temps défile, Gareth Southgate a effectué son premier changement : Sterling out, Rashford in.

Le point à la 65e minute : les "Trois Lions" peinent à rugir... Les hommes de Gareth Southgate sont assez inoffensifs depuis le retour des vestiaires. Il faut dire que les défenseurs tunisienne semble avoir réglé ses carences, notamment sur les côtés. Du côté de l'attaque en revanche, on ne parvient toujours pas à trouver Wabhi Khazri.

Le point à la 55e minute : l'Angleterre toujours dangereuse sur coup de pied arrêté, Kane toujours accroché... Le match est reparti sur un tout petit tempo, mais comme en première période, l'Angleterre a très vite mis le pied sur le ballon, se montrant toujours aussi impériale dans les airs. Sur un nouveau corner de Trippier depuis la droite, Dele Alli s'est déployé de tout son long mais n'a pu ajuster sa tête, trop centrée pour inquiéter Ben Mustapha (52e). Harry Kane, lui, subit visiblement un traitement particulier sur ces phases. Plaqué au sol, le buteur britannique n'a pas obtenu le penalty souhaité.

Le point à la reprise : C'est reparti entre la Tunisie et l'Angleterre !

Le point à la mi-temps : 1-1 à la pause ! La Tunisie a énormément subi dès les premières secondes de jeu, et les miracles de son gardien Mouez Hassen n'ont rien pu faire sur l'ouverture du score signée Harry Kane (11e). Le portier de Châteauroux, blessé, a ensuite été contraint de quitter les siens, en larmes. Si une faute évitable de Kyle Walker leur a permis de revenir sur penalty (35e), l'équilibre reste toutefois très fragile. Pour preuve, les "Trois Lions" ont touché les montants à deux reprises...

Le point à la 45e minute : l'Angleterre touche (encore) du bois ! Cinq minutes après le sauvetage de Ben Youssef sur sa barre, la Tunisie est encore sauvée par son montant. Parfaitement lancé par Trippier dans l'espace, Jesse Lingard avait pourtant devancé la sortie de Farouk Ben Mustapha... Il s'en est fallu de peu, de très très peu, pour que son pointu du droit ne redonne l'avantage aux "Trois Lions", juste avant la pause (45e).

Le point à la 40e minute : la Tunisie recolle sur penalty !!! Sur un centre a priori anodin, Kyle Walker use stupidement de son bras - et surtout de son coude - pour empêcher Ben Youssef d'intervenir. Le Tunisien s'écroule au sol : penalty et carton jaune pour Walker. Ferjani Sassi transforme la sentence d'une frappe croisée à ras de terre (35e). Le match est relancé, même si les Anglais ont très vite remis le pied sur le ballon, se montrant toujours très dangereux sur coup de pied arrêté. Avec cette fois, Kieran Trippier au corner : Harry Kane accroché par Sassi, c'est Maguire qui s'est essayé à la tête... Ben Youssef a alors dû s'employer pour repousser... sur sa transversale, avant que Stones ne se loupe complètement face au but (39e). Quel cafouillage, mais la Tunisie est toujours dans le coup !

 

Le point à la 30e minute : la Tunisie va un peu mieux… Les Tunisiens, complètement dépassés pendant 20 minutes, ont commencé à sortir (doucement) de leur réserve. Un premier corner qui ne donne rien, suivi d'une première frappe de Sliti, qui s'envole (23e), avant de faire passer un premier frisson dans la surface anglaise. La frappe de Sassi, contrée par Maguire, file quelques mètres à côté de la cage de Pickford (27e). Si les débats se sont rééquilibrés, la défense des Maghrébins reste friable, comme sur cette occasion de Lingard, dont la volée au second poteau est passée de peu à côté (24e).

Le point à la 20e minute : Harry Kane n'a pas traîné !!! Sur un corner frappé depuis la gauche par Ashley Young, John Stones balance une tête surpuissante depuis le point de penalty, repoussée miraculeusement par Mouez Hassen sur sa ligne... Mais surtout sur Harry Kane, qui inscrit, du droit, son 14ème but en 25 sélections (11e) !Son premier dans une grande compétition ! Premier coup dur pour la Tunisie, très vite suivi d'un deuxième : blessé à l'épaule, le portier quitte les siens en larmes (16e). La soirée peut être longue pour les Aigles de Carthage...

 

Le point à la 10e minute : l'Angleterre démarre très fort ! Deux minutes, c'est ce qu'il a suffi aux Anglais pour se procurer la première occasion de la partie. Mais un formidable réflexe de Mouez Hassen sur sa ligne a empêché Jesse Lingard de marquer à bout portant (3e). Le gardien de Châteauroux a été tout aussi impeccable pour sortir la tête piquée de Jordan Henderson, qui partait dans la lucarne (4e). Derrière, Raheem Sterling, seul face au but, a raté l'immanquable, avant d'être signalé hors-jeu (6e). En revanche, Mouez Hassen semble s'être fait mal à l'épaule…

Le point sur le coup d'envoi : C'est parti entre la Tunisie et l'Angleterre ! Les Aigles de Carthage évoluent en blanc, quand les Anglais sont vêtus de rouge.

Le point sur l'avant-match : les supporters anglais en petit comité. Les fans des "Trois Lions" ne sont que 5.000 à prendre place dans les gradins de la Volgograd Arena. Ils y ont néanmoins reçu un accueil chaleureux, loin des violences de l'Euro 2016 avec le contingent russe et de la crise diplomatique entre les deux pays. Cinq mille, c'est aussi le nombre de personnes qui assistent au match à El Jem, l'un des plus imposants amphithéâtres romains au monde, situé dans le centre de la Tunisie.

Le point sur les compos : à chaque équipe sa star. Côté anglais, elle s'appelle Harry Kane. L'attaquant de Tottenham est épaulé par son partenaire en club Dele Alli et par le joueur de Manchester City Raheem Sterling. Côté tunisien, le Rennais Wahbi Khazri est bien présent, tout comme l'attaquant dijonnais Naïm Sliti, le milieu de terrain montpelliérain Ellyes Skhiri et le portier Mouez Hassen, prêté par Nice à Châteauroux.