Coupe du monde : la Mannschaft s'excuse après les bousculades à la fin du match Allemagne-Suède

, modifié à
  • A
  • A
© Adrian DENNIS / AFP
Partagez sur :
L'équipe d'Allemagne s'est excusé sur Twitter après que des membres de son staff aient célébré la victoire de leur équipe un peu trop près du banc suédois. 

L'équipe d'Allemagne s'est excusée. Face à la Suède, les champions du monde ont été tenus en échec jusqu'aux arrêts de jeu, samedi soir à Sotchi. La tension était à son maximum alors qu'ils sont passés très près d'une quasi-élimination historique. Alors forcément, lorsque Toni Kroos libère son équipe, et tout un pays, les membres du staff de la Mannschaft explosent de joie, mais deux d'entre eux sont allés un peu trop loin au goût du sélectionneur Joachim Löw, en jubilant trop près du banc suédois. 

"Vous laissez l'adversaire à sa tristesse, vous ne réagissez pas comme ça". "C’était un match plein d’émotion. A la fin, l’une ou l’autre des réactions ou des gestes de notre staff envers le banc suédois était trop émotionnel. Ce n’est pas notre façon de faire", a écrit la Mannschaft sur son compte Twitter, en concluant son message par "Ursäkta !" [Pardon en suédois, ndlr]. Avec ces excuses publiques, la Mannschaft tente de faire amende honorable après une démonstration de joie vécue comme une provocation par le staff suédois. "Ça m’a vraiment agacé et mis en colère. On s’est battus pendant 95 minutes et quand le coup de sifflet final tombe, vous vous serrez la main et vous partez, vous vous congratulez ensemble et vous laissez l’adversaire à sa tristesse, vous ne réagissez pas comme ça", fulminait ainsi Janne Andersson, le sélectionneur suédois. 

Le respect, une notion fondamentale pour Joachim Löw. De son côté, Joachim Löw, qui a fait du respect de l'adversaire un pilier de son football, a déclaré qu'il n'avait "pas assisté à ça". "Après le coup de sifflet final, nous étions concentré sur autre chose avec mes assistants, nous fêtions ça et je n'ai pas vu de gestes vers le banc suédois, du tout", a ajouté le sélectionneur allemand.