Coupe du monde : la Belgique bat l'Angleterre (2-0) et termine à la 3ème place

, modifié à
  • A
  • A
Eden Hazard a inscrit le deuxième but de la Belgique.
Eden Hazard a inscrit le deuxième but de la Belgique. © Giuseppe CACACE / AFP
Partagez sur :
Vainqueur de l'Angleterre (2-0) dans la petite finale, la Belgique décroche la troisième place de la Coupe du monde, un maigre lot de consolation.

C'était un match sans (réel) enjeu mais il fallait le gagner pour repartir la tête haute. La Belgique s'est imposée face à l'Angleterre (2-0) lors de la petite finale de la Coupe du monde, samedi à Saint-Pétersbourg. Une victoire acquise sans trembler puisque les Diables rouges ont ouvert le score dès la 4ème minute par Thomas Meunier et ont bouclé l'affaire à la 82e minute avec un but d'Eden Hazard. Entre les deux, l'Angleterre a poussé mais hormis un ballon piqué de Dier repoussé sur la ligne par Alderweireld, les Three Lions n'ont pas trop inquiété Courtois.

Match tranquille. Ce match qui opposait les deux équipes battues en demi-finales n'a jamais été disputé à fond par l'Angleterre et la Belgique, qui s'étaient déjà rencontrées en poule (victoire 1-0 des Diables rouges). Forts de leur avantage au score précoce, les Belges se sont ensuite contenté de gérer les offensives maladroites des Anglais et d'évoluer en contre. Une tactique qui a longtemps maintenu le match dans un faux rythme, jusqu'au dernier quart d'heure, quand les Anglais ont tenté le tout pour le tout afin d'égaliser. Les Belges ont trouvé des espaces, permettant ainsi au capitaine Eden Hazard de sceller le score.

Conclusions contrastées. Amers après leur défaite en demi-finale contre la France (1-0), les Belges doivent donc se contenter de la troisième place, maigre lot de consolation pour une équipe annoncée comme favorite à la victoire finale. De leurs côtés, les Anglais terminent à une quatrième place presque inespérée au vu de leur expérience (il s'agit de la deuxième équipe la plus jeune de la compétition). Avec des révélations comme Lingard, Maguire, Trippier et bien sûr le gardien Pickford, les Three Lions ont montré qu'il faudra compter sur eux dans deux ans, à l'Euro.