Coupe du monde : Deschamps doit-il faire jouer les coiffeurs contre le Danemark ? "Il ne fera pas dans le social"

, modifié à
  • A
  • A
Didier Deschamps fera-t-il tourner son effectif pour le dernier match de poule des Bleus ?
Didier Deschamps fera-t-il tourner son effectif pour le dernier match de poule des Bleus ? © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Le sélectionneur des Bleus, déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, fera-t-il jouer les "coiffeurs" pour le troisième match de la phase de poule, mardi ? La question a fait débat dans "Bons baisers du mondial", samedi soir sur Europe 1.  

Le dernier match des Bleus en phase de poules sera-t-il celui des "coiffeurs" ? La question est sur toutes les lèvres à quelques jours de la troisième rencontre de l'équipe de France face au Danemark. Assuré de voir son équipe disputer les huitièmes de finale grâce à ses deux victoires, Didier Deschamps pourrait faire tourner son effectif... ou pas. L'équipe de Bons baisers du mondial en a débattu samedi soir, à l'antenne d'Europe 1. 

Fekir, Nzonzi, Lemar ? "Il y a quand même nécessité de faire tourner pour deux raisons", estime Patrick Julliard, journaliste à Foot 365. "D'abord, pour préserver des joueurs qui sont susceptibles d'être suspendus en cas de deuxième carton jaune". C'est notamment le cas des milieux de terrain Paul Pogba, Blaise Matuidi et Corentin Tolisso. "Et puis, parce qu'il faut donner un peu d'émulation au sein du groupe : des joueurs qui sont plutôt bons dans les matches 'd'application', c'est bien de leur donner un peu de temps de jeu. Je pense peut être Nabil Fekir, à Steven Nzoni, à Thomas Lemar."

"Le risque est surtout de ne pas gagner". "Avant de savoir s'il y en a qu'il faut relancer, le risque est surtout de ne pas gagner ce match-là", réagit Jérôme Papin, directeur général adjoint de l'antenne d'Eurosport. "Je ne crois pas qu'il (Didier Deschamps, ndlr) va faire des choix uniquement parce que c'est le troisième match et qu'il faut faire tourner. Il fera des choix en fonction de son adversaire, en fonction des cartons. Didier Deschamps va faire ses choix selon ce qui lui semble le meilleur à l'instant T." 

L'expérience des compétitions passées. Pour réaliser ses derniers arbitrages, le sélectionneur pourra s'appuyer sur l'expérience des compétitions précédentes, notamment celle du mondial 2014, lorsque les joueurs préservés pour le troisième match de poule avaient semblé peiner à se remettre dans le rythme en huitième de finale. Et auparavant ? "J'ai été voir la façon dont Jacquet avait géré le troisième match en 1998 et je me suis aperçu qu'effectivement, il avait sauté les marathoniens comme Lizarazu ou Thuram", note le journaliste Thierry Bretagne. "Didier Deschamps ne fera pas dans le social, mais il devrait remettre des joueurs dans le circuit."