Coupe du monde-Bleus : Griezmann touché à la cheville mais "rien de méchant"

, modifié à
  • A
  • A
griezmann antoine 1280
Lundi, Griezmann s'est contenté de courir en marge de l'entraînement collectif. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
La cheville de Griezmann a "un peu gonflé dans l'avion après le match" mais "ce n'est rien de méchant", a expliqué Varane en conférence de presse mardi.

La cheville de l'attaquant français Antoine Griezmann a "un peu gonflé dans l'avion après le match" contre l'Australie samedi mais ce n'est "rien de méchant", a déclaré le défenseur Raphaël Varane, à deux jours du deuxième match de la France dans la Coupe du monde 2018, contre le Pérou. "Je pense qu'il va s'entraîner aujourd'hui (mardi). Sa cheville avait un peu gonflé dans l'avion après le match, je pense que ce n'est rien de méchant", a dit Varane en conférence de presse.

Un "petit bobo". Lundi, Griezmann s'est contenté de courir en marge de l'entraînement collectif. L'encadrement des Bleus a invoqué sans précision un "petit bobo", qui ne l'empêcherait pas de participer à la séance à huis clos de mardi.

Umtiti et Lemar aussi ménagés. Le défenseur Samuel Umtiti et le milieu Thomas Lemar ont également été ménagés lundi et doivent eux aussi prendre part à la session de mardi, tout comme le gardien Hugo Lloris qui s'est éclipsé avant l'opposition lundi pour travailler en salle.

"Très motivé pour le prochain match". Concernant l'état d'esprit de Griezmann après son match moyen contre l'Australie, Varane a dit : "il sait ce qu'il a fait, ce qu'il est capable de faire. Dans la discussion qu'on a pu avoir, j'ai senti qu'il était très concerné et très motivé pour le prochain match". L'équipe de France, première de la poule C, affronte le Pérou jeudi à Ekaterinbourg à 16h.