Coupe du monde - Antoine Griezmann : "On a encore beaucoup de choses à travailler"

  • A
  • A
Antoine Griezmann, FRANCK FIFE / AFP 1280
Antoine Griezmann a inscrit un but sur penalty lors de la victoire de l'équipe de France contre l'Italie. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Dans un entretien accordé à TF1, Antoine Griezmann a assuré avoir "confiance en cette équipe" de France même s'il reconnait qu'il y a "encore beaucoup de choses à travailler" avant le début du Mondial.

Antoine Griezmann veut "tout casser à la Coupe du monde". Alors que les Bleus débutent leur Mondial le 16 juin contre l'Australie, l'attaquant tricolore a assuré dimanche au micro de Téléfoot sur TF1 avoir "confiance en cette équipe" et "dans le staff". "Après, il faut garder les pieds sur terre", estime-t-il toutefois. Car selon lui, l'équipe de France à encore du travail avant d'être totalement prête pour la Coupe du monde : "On a encore beaucoup de choses à travailler, à apprendre, que ce soit défensivement ou offensivement."

"J'essaye de trouver ma place" avec Mbappé et Dembélé. En ce qui le concerne, il lui faut encore trouver des automatismes avec Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, avec qui il a évolué sur le front de l'attaque lors du match amical remporté contre l'Italie (3-1), à Nice vendredi.

"Je sais qu’ils vont très vite devant donc j’essaye de trouver ma place. C’était un peu difficile au début, après on a essayé de se trouver." "On a vu que c’était nouveau, que c’était récent" donc "il faut travailler à l’entraînement" afin que leur relation atteigne "la perfection pour le début du Mondial", analyse Antoine Griezmann.

"Je suis bien, en pleine confiance." Il assure par ailleurs ne pas être perturbé par les questions concernant son avenir. "Je suis bien, en pleine confiance, et le plus important pour moi, c'est que je suis heureux. C'est le top", lâche-t-il. Son futur en club pourrait s'écrire du côté du FC Barcelone, qui a fait de lui sa priorité. Griezmann, lui, hésite encore entre poursuivre son aventure avec l'Atlético de Madrid ou rejoindre la Catalogne. Le quotidien catalan Sport assure de son côté que le Barça aurait lancé un ultimatum au Français afin qu'il se décide rapidement.