France Télévisions change de tête

  • A
  • A
France Télévisions change de tête
@ MAXPPP
Partagez sur :

Rémy Pflimlin a pris lundi la présidence de France Télévisions, à la place de Patrick de Carolis.

C’est jour de passation de pouvoir à France Télévisions. Rémy Pflimlin, premier président du groupe public nommé par le président de la République, s’est installé au siège occupé depuis 5 ans par Patrick de Carolis. Le nouveau et l'ancien président se sont chacun exprimés une dizaine de minutes lors de cette passation. "J'ai traversé des tempêtes. Je vous souhaite de rencontrer des eaux plus calmes", a déclaré Patrick de Carolis.

Pour France Télévisions, c’est un nouveau président, mais aussi de nombreux changements aux postes de direction. Dès son arrivée, Rémy Pflimlin a officialisé le départ de Patrice Duhamel, numéro 2 du groupe, en charge des antennes, des programmes et de l'information de France Télévisions. Vendredi, le départ d’Arlette Chabot, directrice de l’information de France 2, avait également été annoncé. Dans son discours, Rémy Pflimlin n'a pourtant pas du tout fait référence à la journaliste. Elle doit désormais se consacrer exclusivement à son émission politique A vous de juger et son poste devrait être occupé par Thierry Thuillier, transfuge d’i-Télé.

Dans un communiqué, Rémy Pflimlin a dévoilé les noms de ses proches collaborateurs, notamment Jean Réveillon qui sera son "conseiller spécial". Ce dernier conseillait déjà Patrick de Carolis sur les nouveaux projets. Parallèlement, Patrice Papet devient directeur général à l'organisation, au dialogue social et aux ressources humaines, poste qu'il occupait à Radio France. Bruno Patino, ancien patron de France Culture, réfléchira au développement numérique.

Afin de garantir l’indépendance des chaînes du groupe, chacune d’elles aura désormais un directeur. Bruno Patino sera ainsi également chargé de "préciser le positionnement et les modes de fonctionnement futurs de France 5". Claude-Yves Robin, directeur général en charge du marketing et de la communication, aura une mission identique à France 2 et François Guilbeau, directeur général en charge des technologies, de la fabrication et des développements numériques, à France 3. Emmanuelle Guilbart, ancienne patronne des chaînes du groupe Lagardère (Gulli, Virgin 17, Tiji...) prend les rênes de France 4 et Claude Esclatine, patron du groupe de promotion de cinéma AllôCiné, celles de France Ô et des chaînes Outre-mer.

Damien Cuier, directeur général chargé de la gestion, des finances et des ressources humaines, part également. La gestion et les finances seront désormais gérées par Martin Adjari, directeur général adjoint de l'Opéra de Paris.

Dans une lettre au personnel, Rémy Pflimlin a annoncé d'autres "modifications dans l'organisation" du groupe d'ici la fin de l'année.

De nombreux chantiers

L’un des principaux chantiers de Rémy Pflimlin est de rajeunir l’audience du groupe, composé de France 2, France 3, France 4, France 5 et du réseau France Outre Mer. Il prévoit de développer son offre numérique, qui selon lui a pris du « retard » lors de la précédente présidence. Le site Internet de rattrapage des programmes, Pluzz.fr, n’a ainsi été lancé qu’en juillet dernier.

Autre chantier important, celui de la diversité. Désormais, chaque chaîne du groupe aura en son sein un responsable en charge de la question. Un rattrapage en somme, car le Club Averroes et le CSA ont souvent épinglé le groupe sur ce point.

Rémy Pflimlin devra également introduire de la télé-réalité dans la grille des programmes du groupe. L’objectif est d’adapter le genre au service public, qui s'était jusqu'ici refusé à en diffuser.

La question de la publicité

Rémy Pflimlin arrive à la tête de France Télévisions dans un contexte flou concernant la suppression totale de la publicité, voulue par Nicolas Sarkozy. Prévue pour fin 2011, elle est contestée par de nombreuses voix, en particulier à droite. Jean-François Copé est le principal partisan d’un maintien de la publicité avant 20h.

Le nouveau président devra également rédiger une nouvelle convention collective, après une année 2009/2010 marquée par plusieurs grèves au sein des chaînes du service public.

Le 3 septembre, Rémy Pflimlin s’exprimera devant la presse. Il présentera la grille de rentrée préparée par…Patrick de Carolis.