Washington déclare son avion furtif prêt pour le combat

  • A
  • A
Washington déclare son avion furtif prêt pour le combat
Le "Martin F-35 Lightning II" en représentation lors du "Farnborough Airshow" près de Londres le 12 juillet 2016.@ ADRIAN DENNIS / AFP
Partagez sur :

Douze appareils F-35A ont passé avec succès les tests, les homologuant ainsi pour une intervention extérieure.

L'armée de l'air américaine a déclaré mardi qu'un premier escadron de ses avions furtifs F-35A était prêt pour le combat. "Le F-35A [...] peut aller dans des endroits où nos autres avions ne pouvaient pas", a souligné le général qui dirige l'US Air Combat Command. L'armée américaine n'a toutefois pas précisé le calendrier ou les théâtres d'opération de ces appareils furtifs.

Trois versions du F-35 existent :

- le F-35A, utilisé par l'Air Force, décolle et atterrit normalement,

- le F-35B, utilisé par le corps des Marines, peut décoller sur des pistes très courtes et atterrir verticalement,

- le F-35C est destiné aux porte-avions de la Navy.

Lancé au début des années 1990, le programme F-35 est le plus cher des programmes d'armement de l'histoire militaire. Les quelques 2.500 appareils produits auraient coûté 400 milliards de dollars au Pentagone. Qualifiée de "prouesse technologique", l'avion a subi plusieurs avaries dont un feu de moteur en 2014 qui a conduit l'armée à clouer tous les modèles au sol.