"Tech for Good" : qui sont les patrons de la tech invités à l'Élysée mercredi ?

  • A
  • A
"Tech for Good" : qui sont les patrons de la tech invités à l'Élysée mercredi ?
Emmanuel Macron reçoit les patrons de la tech à l'Elysée mercredi.@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Emmanuel Macron reçoit mercredi une cinquantaine de grands patrons à l’Élysée pour un sommet consacré au numérique.

Une liste qui a de quoi laisser rêveur bon nombre de chef d'Etat... Emmanuel Macron reçoit mercredi à l'Élysée une cinquantaine de grands patrons du numérique pour un sommet "Tech for good" à la veille de l'ouverture du salon VivaTechnology. Parmi les invités, les responsables des plus grandes entreprises du numérique françaises comme internationales. Des annonces sont attendues sur l'inclusion numérique et la gestion des problèmes posés par le développement des technologies dans la société et dans le monde du travail.

Les responsables de Facebook, Microsoft et Uber dans la même pièce

Si les regards se sont focalisés sur la présence de Mark Zuckerberg, le patron et fondateur de Facebook, il ne sera pas le seul à être présent à l'Élysée mercredi. Le patron de Microsoft, Satya Nadella, et celui d'Uber, Dara Khosrowshahi, qui a pour mission de relancer le service de VTC après le départ de son fondateur, se retrouveront également à l'Élysée. Apple, faute d'avoir pu envoyer Tim Cook, qui a déjà rencontré Emmnauel Macron à l'automne dernier, a dépêché Angela Ahrendts, senior vice-présidente en charge des Apple Store et très puissante dans l'entreprise. La patronne d'IBM, Virginia Rometty et le PDG du service de livraison de repas à domicile Deliveroo, Will Shu, accusé de précariser les emplois de ses livreur, doivent également faire le déplacement depuis l'étranger pour assister à cet après-midi d'échanges.

Au niveau français, plusieurs dirigeants ont aussi été conviés. Xaviel Niel, patron de Free, et Stéphane Richard d'Orange seront chargés de représenter le secteur des télécoms. Tom Enders d'Airbus et Patrice Caine de Thales mettront, eux, en avant l'industrie française. Plus étonnant, les patrons de La Poste ou d'Axa ont été conviés. Une invitation qui s'explique par le type d'annonce qui doit ressortir de ce sommet, selon l'Élysée. Des annonces sur l'inclusion numérique aussi bien au niveau français, qu'européen, et mondial seront réalisées mercredi, prévient un connaisseur du dossier.

Google et Twitter absents

Dans la liste de 54 noms, l'un pose particulièrement question, celui d’Axel Karp, PDG de Palantir, une entreprise américaine spécialisée dans le traitement de données financée par la CIA et qui a signé un contrat avec la DGSI en 2016. Cette dernière est vivement critiquée pour son usage des données personnelles. Le nom de l'entreprise est d'ailleurs ressorti lors de l'audition de Mark Zuckerberg devant le Congrès américain dans le cadre du scandale Cambridge Analytica. En croisant un maximum de données, les logiciels de Palantir doivent permettre d'anticiper les menaces et dans une certaine mesure de prédire l'avenir. Jusqu'à être accusé de surveillance de masse.

Malgré une liste bien fournie, quelques grandes entreprises sont tout de même absentes. Aucun représentant de Twitter ne sera par exemple présent. L'Élysée assure que Jack Dorsey, le CEO du réseau social, avait été invité, mais qu'il ne pouvait pas se déplacer. Le patron de Google, Sundar Pichai, ne sera pas non plus de la partie, mais a rencontré Emmanuel Macron en tête à tête il y a quelques semaines, à l'occasion du sommet économique organisé à Versailles. Le leader de l’hébergement OVH et celui du moteur de recherche absents de la première liste ont, eux, été conviés à la dernière minute. Tous ont rendez-vous à l’Élysée mercredi à 13 heures.

La liste complète. Jean-Paul Agon (PDG, L'Oréal), Angela Ahrendts (Senior vice-présidente Retail, Apple), Audrey Azoulay (Directrice générale de l'UNESCO), Mitchell Baker (Présidente, fondation Mozilla), Sunil Bharti Mittal (Président, Bharti Entreprises), Jean-Laurent Bonnafé (PDG, BNP Paribas), Nick Bostrom (Directeur futur, Humanity Institute), Olivier Brandicourt (PDG, Sanofi), Thomas Buberl (PDG, Axa), Stewart Butterfield (PDG, Slack), Patrice Caine (PDG, Thales), John Chambers (Ambassadeur French Tech), Tim Collins (CEO, Ripplewood), John Collison (PDG, Stripe), Alexandre Dayon (President, Salesforce), Pierre Dubuc (PDG, OpenClassrooms), Tony Elumedu (Président, United Bank of Africa), Tom Enders (PDG, Airbus), Jacquelline Fuller (President, Google.org), Catherine Guillouard (PDG, RATP), Tristan Harris (Directeur exécutif, Center for Humane Technology), Eric Hazan (PDG Digital en France, Mckinsey), Paul Hermelin (PDG, Capgemini), Charlotte Hogg (PDG Europe, Visa), Tim Hwang (Director, Harvard MIT), Mo Ibrahim (Président, Mo Ibrahim Foundation), Axel Karp (PDG, Palantir), John Kerry (Senior Fellow, Carnegie Foundation), Dara Khosrowshahi (PDG, Uber), Octave Klaba (Fondateur et PDG, OVH), Isabelle Kocher (PDG, Engie), Brian Krzanich (PDG, Intel), Sy Lau (Président, Tencent), Eric Leandri (PDG, Qwant), Maurice Lévy (co-fondateur, VivaTechnology), Bernard Liautaud (Partenaire, Balderton), Bill McDermott (PDG, SAP), Yves Meignié (PDG, Vinci Energies), Satya Nadella (PDG, Microsoft), Pierre Nanterme (PDG, Accenture), Xavier Niel (PDG, Free), Gilles Pelisson (PDG, TF1), Guillaume Pepy (PDG, SNCF), Julie Ranty (Directrice générale, VivaTech), Stéphane Richard (PDG, Orange), Virginia Rometty (PDG, IBM), Alain Roumilhac (PDG, Manpower Group France), Joe Schoendorf (Partner, Accel), Will Shu (PDG, Deliveroo), Kevin Sneader (PDG, Mckinsey), Young Sohn (President, Samsung), Gillian Tans (PDG, Booking), Yossi Vardi (Entrepreneur), Philippe Wahl (PDG, La Poste), Jimmy Wales (PDG, Wikimedia), Niklas Zennstrom (PDG, Atomico), Mark Zuckerberg (PDG, Facebook).