On a testé l'iPhone SE, le bon compromis d'Apple

  • A
  • A
On a testé l'iPhone SE, le bon compromis d'Apple
L'iPhone SE d'Apple.@ AFP
Partagez sur :

SMARTPHONES - Design, écran, autonomie, performances, photo... Europe 1 a testé le dernier né de la gamme iPhone.

TEST

De prime abord, l'iPhone SE, le dernier-né de la marque à la pomme, laisse quelque peu dubitatif... Un étrange mélange entre le design de l'iPhone 5s et les composants de l'iPhone 6s, le tout avec un écran de 4 pouces. En fait, la cible est claire : les possesseurs d'iPhone 4s, 5 ou 5s, n'ayant pas encore renouvelé leur téléphone et ne souhaitant pas passer à un iPhone 6s en raison de sa taille plus importante. Un pari de la part d'Apple qui en fait aussi l'iPhone le moins coûteux jamais construit. Disponible depuis jeudi, Europe 1 a testé l'iPhone SE.

Un design déjà éprouvé. Ce n'est pas le design de cet iPhone SE qui surprendra. Et pour cause, il est une copie conforme de l'iPhone 5S, exception faite du petit logo SE sous la marque iPhone à l'arrière de l'appareil. Les boutons, les haut-parleurs et les connecteurs sont situés au même endroit et les courbes sont les mêmes. Mais qu'importe. Rien ne sert de changer quelque chose qui a marché. Alors que beaucoup jugent que l'iPhone 5s est l'iPhone le plus réussi grâce à son design, Apple remet au goût du jour quelque chose qui a déjà fonctionné. La marque en profite tout de même pour ajouter un nouveau coloris, le rose gold, déjà disponible sur l'iPhone 6S et l'iPad Pro. Au quotidien, le téléphone reste donc agréable à tenir en main grâce ses tranches anguleuses et rectilignes. Son poids de 113 grammes lui permet également de se faire oublier dans la poche où il rentre sans aucun problème. 

Un écran HD au niveau. Avec son écran de 4 pouces, la dalle de l'iPhone SE offre les mêmes avantages et inconvénients que l'iPhone 5s. Sa résolution de 1136 x 640 pixels - quasiment du HD - offre la même densité de pixels que sur l'iPhone 6s. A l'usage, l'écran est très agréable, les textes sont nets et les images précises. On notera tout de même l'absence l'absence de 3D Touch, le système de détection de pression sur l'écran introduit avec l'iPhone 6s. Pas de quoi s’inquiéter pour autant, les fonctions apportées par 3D Touch n'étant pas franchement indispensables.

De belles photos. Le processeur, une puce Apple A9, et le capteur photo arrière de 12MPixels sont eux aussi les mêmes que ceux de l'iPhone 6s. Avec iOS 9.3, l'iPhone SE est fluide et tous les jeux testés sur la machine tournent sans aucun problème. Concernant les photos, les clichés pris avec le capteur photo arrière sont de bonne qualité aussi bien en extérieur avec une lumière naturelle, qu'en intérieur avec une lumière artificielle. Les clichés se dégradent en revanche dès lors que la nuit tombe ou que la pièce est sombre, avec du grain et des espaces flous sur les images. La caméra avant est, elle, de qualité inférieure à celle de l'iPhone 6s. Avec 1,2MPixels les clichés sont d'une qualité correcte tant, mais mieux vaut éviter trop zoomer. On note cependant la présence d'un flash produit par l'écran, également présent sur l'iPhone 6s.

Et l'autonomie ? C'est l'un des points clé dans l'achat d'un smartphone : son autonomie. Sur ce point, l'iPhone SE est une bonne surprise. Même s'il faudra un peu plus de temps pour se faire un avis définitif sur son autonomie exacte, l'iPhone SE dépasse l'iPhone 6s. Utilisé durant une journée complète pour les mêmes usages, l'iPhone SE affichait encore 25% de batterie à 20 heures quand l'iPhone 6s était passé sous la barre des 20%, à 15%. L'iPhone SE permet donc largement de tenir une journée complète à l'écart d'une prise de courant.

Un excellent compromis. L'iPhone SE se révèle être un bon compromis entre la taille, le performances, mais aussi le prix. Les amateurs des écrans de petites tailles apprécieront en effet l'écran de 4 pouces et la taille du dernier né, tout en profitant de bonnes performances et ayant la possibilité de réaliser de belles photos. Un compromis totalement nouveau pour Apple qui laissait précédemment d'anciens modèles en entrée de gamme. Enfin, le prix de cet iPhone en fait le moins cher jamais construit par Apple, à 489 euros en version 16Go. Une version 64Go est également disponible pour 589 euros.