L'application de messagerie Telegram supprime 78 comptes de l'Etat islamique

  • A
  • A
L'application de messagerie Telegram supprime 78 comptes de l'Etat islamique
Le service de communication sécurisé Telegram a fermé plusieurs comptes.
Partagez sur :

COMMUNICATION - Pour la première fois, le service de communication sécurisé Telegram a annoncé avoir supprimé 78 comptes liés à l'Etat islamique.

Régulièrement utilisé par l'Etat islamique, le service de messagerie Telegram a annoncé jeudi la fermeture de 78 comptes utilisateurs liées à l'organisation terroriste. Une première pour l'application qui n'avait jusqu'à présent jamais fermé de comptes, aussi appelés chaines de communication. La plateforme a déclaré que ce blocage international concernait des chaines en 12 langues, dont le français.

Signaler les chaines "répréhensibles". L'Etat islamique utilisait notamment le service pour ses communications officielles, et pour son agence de presse. Les attentats de Paris avaient par exemple été revendiqués par le groupe sur cette plateforme, samedi matin, tout comme le crash de l'Airbus russe de la compagnie Metrojet dans le Sinaï il y a quelques semaines. Dans un communiqué, le service a en parallèle annoncé la mise en place d'un système de signalement des contenus "répréhensibles".

Des discussions chiffrées. L'un des principaux atouts de Telegram pour l'organisation vient du chiffrement total des communications qui les rendent difficilement détectables. La plateforme s'est également toujours refusée à communiquer la moindre donnée "y compris au gouvernement" expliquait son fondateur au Financial Times. Il est toutefois loin d'être utilisé uniquement par l'Etat islamique puisque ce sont quelques 12 milliards de messages qui sont échangés chaque jour.