Apple préparerait le lancement de son service de VOD pour début 2019

  • A
  • A
Apple préparerait le lancement de son service de VOD pour début 2019
Eddy Cue, vice-président en charge des services et d'Apple Music.@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Apple aurait l'intention de lancer son service de VOD dès le premier semestre 2019. Il serait gratuit pour les utilisateurs d'appareils iOS ou d'Apple TV.

Netflix et Amazon auront bientôt un nouveau concurrent dans la vidéo à la demande (VOD). Apple, attendu dans ce secteur depuis plusieurs mois, aurait prévu de lancer son service dès le premier semestre 2019, indique le site spécialisé The Information. D'abord proposé aux Etats-Unis, il serait rapidement étendu à une centaine de pays, dont la France devrait logiquement faire partie.

Ce service pourrait être disponible dans l'application "TV" déjà existante sur iPhone, iPad et Apple TV ou dans une nouvelle application, précise le site. Il mélangerait des contenus originaux produits par Apple et des contenus issus d'autres sources.

Des séries en cours de production. Depuis le recrutement de Jamie Erlicht et Zack Van Amburg, deux très bons connaisseurs d'Hollywood, anciens de chez Sony, à l'été 2017, Apple a accéléré le développement de programmes originaux. Pour sa première série originale, qui n'a pas encore été officialisée, Apple s'est offert le réalisateur Steven Spielberg qui fera revivre sa série de science-fiction Amazing Stories. D'après le Wall Street Journal, la firme de Cupertino a négocié la production de dix nouveaux épisodes de la série avec un budget supérieur à 5 millions de dollars chacun, soit bien plus que la plupart des séries américaines et au même niveau que les séries les plus importantes de Netflix.

Apple travaille également sur une série créée par Damien Chazelle, réalisateur de La La Land, sur une série dramatique futuriste baptisée See ou encore sur une série policière. Des discussions seraient aussi en cours pour l'acquisition des droits de films d’animation, indiquait Bloomberg il y a peu. Au total, le groupe a prévu d'investir un milliard de dollars dans les contenus en 2018.

Un service gratuit. Principale différence avec ses concurrents : Apple voudrait proposer ce service gratuitement aux utilisateurs d'appareils iOS ou d'Apple TV. Il ne semble d'ailleurs pas garanti qu'Apple se décide à commercialiser ses contenus sur le web ou aux utilisateurs d'autres plateformes contre un abonnement mensuel. Les informations détaillées sur ce service, dont le nom exact est encore inconnu, devraient être dévoilées dans le courant du premier semestre 2019 pour une disponibilité avant la fin du mois de juin.

Un concurrent sérieux pour Netflix et Amazon. En lançant rapidement son service dans une centaine de pays, Apple deviendrait un concurrent sérieux des plateformes déjà installées, d'autant qu'il bénéficie d'un avantage majeur sur ses rivaux : le nombre d'appareils Apple en circulation dans le monde. Au total, plus de deux milliards d'appareils sous iOS (iPod, iPhone, iPad) ont été vendus dans le monde entier, et ces derniers pourraient être autant d'utilisateurs. Sur le marché du streaming musical, où Apple s'est lancé il y a un peu plus de trois, la marque est déjà passée deuxième dans le monde, derrière Spotify, et même première aux Etats-Unis.