Tournoi des Six Nations : le XV de France bat l'Irlande à l'arrachée

  • A
  • A
Tournoi des Six Nations : le XV de France bat l'Irlande à l'arrachée
@ AFP
Partagez sur :

Les Français ont remporté leur deuxième succès de suite dans le Tournoi contre l'Irlande (10-9), leur bête noire, grâce à un essai inscrit en fin de rencontre.

La malédiction irlandaise est enfin rompue. Le XV de France a remporté de justesse son deuxième match consécutif dans le Tournoi des Six Nations, contre l'Irlande (10-9), sa bête noire, samedi après-midi au stade de France. Un essai en fin de rencontre de Maxime Médard (70e) a suffi au bonheur des Tricolores après un match très rude et longtemps cadenassé, où les défenses ont pris le pas sur les envolées offensives. Grâce à cette belle performance contre la meilleure nation de l'hémisphère nord ces dernières années, la France remporte son première match contre l'Irlande depuis 2011. Les hommes de Guy Novès sont parfaitement lancés avant leur prochaine rencontre, le vendredi 26 février contre le pays de Galles, à Cardiff. 



Les Français ont résisté à la vague verte. Pourtant, la première période a été largement à l'avantage des vainqueurs du dernier Tournoi. Les Irlandais ont imposé d'emblée une grosse pression aux Français, et ont campé dans les 22 mètres tricolores durant toute la première demi-heure. Fort heureusement pour les Bleus, la défense a tenu bon, ne cédant pas face aux rugueux hommes en vert. La botte de Jonathan Sexton, l'ouvreur star, a logiquement permis aux Irlandais de virer en tête à la pause (3-9), les Français n'inquiétant jamais leurs adversaires. 

Une belle seconde période. Jusqu'à l'heure de jeu, le XV du Trèfle a continué à maîtriser son sujet. Mais la jeunesse et la fougue française ont submergé les expérimentés irlandais dans les dernières 20 minutes. Guy Novès a eu le nez creux en procédant à cinq changements, permettant aux Bleus de pilonner la ligne d'essai adverse. Après un essai refusé à la vidéo (66e), le XV de France a continué son travail de sape pour trouver la faille par Maxime Médard, après une succession de mêlées à cinq mètres de l'en-but (70e). Les Français pouvaient alors se congratuler et célébrer avec un public enchanté, après quatre années difficile, cette victoire à l'arrachée. L'ère Guy Novès commence bien.