Tour : Rogers gagne, Pinot grimpe

  • A
  • A
Tour : Rogers gagne, Pinot grimpe
@ MAXPPP
Partagez sur :

SUSPENSE - L'Australien l'a emporté à Bagnères-de-Luchon. Pinot est le nouveau maillot blanc.

Rogers prive Voeckler d'un triplé. L'Australien Michael Rogers a remporté mardi la 16e étape du Tour de France, la plus longue du Tour, et la première pyrénéenne, qui reliait Carcassonne à Bagnères-de-Luchon sur 237,5 kilomètres via notamment le port de Balès (hors catégorie). Le coureur de l'équipe Tinkoff-Saxo a placé un contre décisif dans la descente, à quatre kilomètres de l'arrivée, face au Français Cyril Gautier (Europcar). Rogers et Gautier étaient membres d'une échappée au long cours, dans laquelle avait également pris place Thomas Voeckler (Europcar), qui a pu espérer l'emporter jusqu'à 5 kilomètres de l'arrivée et réaliser ainsi la passe de trois. Voeckler s'était en effet déjà imposé sur le Tour de France à Bagnères-de-Luchon en 2010 et en 2012. Il a dû cette fois se contenter de la deuxième place. "Peut-être qu'il y en a qui s'en contenteraient, mais ce n'est certainement pas mon cas", a témoigné un Voeckler amer sur France 2.



Pinot déloge Bardet du podium. Quatrième au départ de cette étape, à seize secondes seulement de son compatriote Romain Bardet, Thibaut Pinot a réussi la bonne opération de la journée, en s'installant à la troisième place et en s'emparant du maillot blanc de meilleur jeune. "J'avais les bonnes jambes", a reconnu Pinot sur France 2. "Le Tour est encore long, il fallait que j'en profite pour attaquer. J'avais également une grosse équipe aujourd'hui, avec Arnold Jeannesson et Jérémy Roy aussi." Le leader de l'équipe FDJ.fr a attaqué dans le port de Balès et repoussé Bardet à près de deux minutes (1'50"). "Mentalement, quand on cherche à attaquer, et qu'on se retrouve distancé, c'est difficile", a reconnu le coureur d'AG2R La Mondiale au micro d'Europe 1. Un autre des rivaux de Pinot pour le podium, l'Américain Tejay van Garderen (BMC), 37e de l'étape, a lui concédé 3'35".



Nibali tranquille, Valverde actif. Les coureurs français sont désormais 3e, 4e (Jean-Christophe Peraud) et 5e du classement général et vont très certainement se disputer une place sur le podium. Les deux premières places sont toujours occupées par Vincenzo Nibali (Astana) et Alejandro Valverde (Movistar). Le maillot jaune, rapidement privé d'équipiers dans le port de Balès, n'a pas été mis en difficulté. Tout juste a-t-il concédé quelques mètres à Pinot au sommet, mais la descente, son (autre) secteur de prédilection, était en point de mire. Quant à Valverde, il a fait rouler ses coéquipiers, dont le Français John Gadret, mais c'est lui qui a coincé dans les derniers kilomètres de la dernière ascension. De quoi donner des idées à Pinot. "J'ai vu qu'il a lâché sur le sommet, il faut que je sois au maximum demain (mercredi)", a lâché le nouveau maillot blanc. Et "demain", c'est une arrivée au sommet, au Pla d'Adet, avec de forts pourcentages...

>> LIRE AUSSI : Sky, du Tour à la terre