Tour d'Espagne : à Pierre Latour l'étape, à Nairo Quintana la victoire finale

  • A
  • A
Tour d'Espagne : à Pierre Latour l'étape, à Nairo Quintana la victoire finale
Pierre Latour n'a laissé aucune chance à Darwin Atapuma dans le final de l'étape.@ JOSE JORDAN / AFP
Partagez sur :

Le Français Pierre Latour a remporté la dernière étape de montagne de la Vuelta, au cours de laquelle Quintana n'a pas été mis en danger par Froome.

Après Alexandre Geniez (FDJ) et Lilian Calméjane (Direct-Énergie), le cyclisme français a remporté samedi une troisième étape sur le Tour d'Espagne 2016 avec Pierre Latour. Le coureur de l'équipe AG2R-La Mondiale, 22 ans, s'est joué dans les derniers kilomètres d'ascension de l'Alto de Aitana du Colombien Darwin Atapuma (BMC), nettement battu dans un sprint à deux. La lutte pour la victoire d'étape a donné lieu à davantage de suspense que celle pour la victoire finale.



Contraint de reprendre 1'21" à Nairo Quintana (Movistar), le Britannique Christopher Froome (Sky) a attaqué à un peu plus de cinq kilomètres de l'arrivée de cette avant-dernière étape de la Vuelta, la dernière en montagne, sans jamais pouvoir distancer le petit Colombien d'un iota.



Contador éjecté du podium. Après le Tour d'Italie 2014, Quintana va remporter dimanche au terme de la dernière étape, entre La Rozas de Madrid et Madrid, son deuxième grand Tour. Il sera accompagné sur le podium de Froome et de son compatriote Esteban Chaves (Orica-BikeExchange), qui a soufflé dans le final la troisième marche du podium à l'Espagnol Alberto Contador (Tinkoff), victime de sa générosité dans la dernière montée.

Froome, troisième fois deuxième. Pour Froome, il s'agit d'un nouvel échec dans le Tour d'Espagne. Le leader de l'équipe Sky, qui a remporté en juillet dernier son troisième Tour de France, finit deuxième de l'épreuve pour la troisième fois, après 2011 (derrière Juan José Cobo) et 2014 (derrière Contador). Il a surtout constasté que Quintana restait un redoutable adversaire dans les grands Tours. Le petit Colombien essaiera sans doute l'an prochain d'accrocher le dernier grand Tour qui manque désormais à son palmarès, le Tour de France, qu'il a terminé à la troisième place en juillet sans peser sur la course.