Tennis-Masters 1000 de Shanghai : Simon qualifié pour les demi-finales

  • A
  • A
Tennis-Masters 1000 de Shanghai : Simon qualifié pour les demi-finales
@ WANG ZHAO / AFP
Partagez sur :

Le Français s’est qualifié aux dépens de l’Américain Jack Sock (4-6, 6-4, 7-6 [5]). Il affrontera le Britannique Andy Murray pour une place en finale. 

Jusqu’à cette semaine chinoise, la saison de Gilles Simon avait été compliquée. Mais à l’occasion du Masters 1000 de Shanghai, le tennisman français, 32ème mondial, a retrouvé des couleurs. Après avoir éliminé au tour précédent le Suisse Stan Wawrinka, numéro 3 mondial, il s’est qualifié vendredi pour les demi-finales du tournoi en dominant l’Américain Jack Sock (4-6, 6-4, 7-6 [5]) au terme d’une prestation très solide. La partie sera plus compliquée au match suivant, puisque Gilles Simon affrontera le Britannique Andy Murray, numéro 2 mondial et intraitable depuis le début de la semaine. 

Un bon début de match. Tout l'enjeu pour Gilles Simon était de confirmer son exploit des huitième de finale, quand il a éliminé sèchement (6-4, 6-4) Stan Wawrinka, numéro 3 mondial et récent vainqueur de l'US Open. Encore fallait-il confirmer face à Jack Sock qui a eu la peau du Canadien Milos Raonic (6e) en huitièmes de finale après avoir pris une "bulle" dans le premier set (6-0) et sauvé deux balles de match dans le tie-break du dernier set. Le joueur de Kansas City, âgé de 24 ans et 25e au classement ATP, a pris le jeu à son compte d'entrée en distribuant les "mines" avec son coup droit lifté. Mais Simon s'est accroché en s'appliquant à ne pas commettre trop d'erreurs (19 directes, contre 40 pour Sock).

Un troisième set serré. Grâce à une défense tout terrain, Simon a creusé l'écart dans la deuxième manche (3-1). Mais Sock a recollé avant de breaker une deuxième fois le Français (3-4) sans réussir à tuer le match. Simon a saisi l'opportunité pour rééquilibrer les débats. Le dernier set a été très serré. Sock a semblé prendre l'ascendant dans le tie-break en menant 3-1 puis 4-2. Mais Simon, une fois de plus, a inversé la tendance en poussant l'Américain à jouer le coup de trop.

Place à Murray. Le Français, qui aura 32 ans le 27 décembre prochain, devra encore élever son niveau de jeu pour prolonger l'aventure car se dresse désormais sur sa route Andy Murray. L'Ecossais, impitoyable avec le Belge David Goffin (6-2, 6-2) un peu plus tôt, n'a pas perdu un set lors de ses huit derniers matches.