Tennis : Maria Sharapova suspendue après un contrôle positif

  • A
  • A
Tennis : Maria Sharapova suspendue après un contrôle positif
Maria Sharapova a expliqué lundi, la main sur le coeur, être de bonne foi.
Partagez sur :

DOPAGE - La joueuse russe a expliqué avoir été contrôlée positive à un médicament lors de l'Open d'Australie. Elle sera suspendue à titre provisoire à partir du 12 mars.

Maria Sharapova avait convoqué une conférence de presse, lundi, à Los Angeles, et promis une "nouvelle importante". La joueuse russe, dont le début d'année a été perturbé par les blessures, n'a pas annoncé la fin de sa carrière, comme on aurait pu s'y attendre, mais la "nouvelle" n'en reste pas moins d'envergure. L'une des icônes du tennis féminin mondial a en effet annoncé avoir été contrôlée positive lors du dernier Open d'Australie, seul tournoi qu'elle a disputé en 2016.

"J'ai fait une grosse erreur". "J'ai fait une grosse erreur", a reconnu la joueuse, visiblement émue. "J'ai laissé tomber mes fans et mon sport. Je connais les conséquences (d'un contrôle antidopage positif), mais je ne veux pas terminer ma carrière de cette façon et j'espère que j'aurai une chance de rejouer au tennis." Sharapova a expliqué avoir été contrôlée positive au meldonium, un médicament inscrit depuis le début de l'année seulement sur la liste des produits interdits.

Ecoutez l'intervention de Maria Sharapova (à 43'20") :

Médicament contre le diabète. "Depuis dix ans, je prends un médicament sur prescription de mon médecin de famille", a précisé Sharapova, qui a expliqué avoir pris ce médicament pour la première fois en 2006 alors qu'elle manquait de magnésium. "Ce médicament n'était pas sur la liste des produits prohibés par l'Agence mondiale antidopage (AMA), mais le règlement a changé le 1er janvier dernier et ce médicament est devenu un produit prohibé, ce que je ne savais pas." Le médicament en question, le meldonium, est destiné à traiter des problèmes relatifs au diabète, a précisé la Russe. Principalement utilisé dans la prévention des infarctus, le meldonium est classé parmi les hormones et modulateurs métaboliques (groupe S4) depuis le 1er janvier 2016.

Suspendue à titre provisoire. La Fédération internationale de tennis a annoncé quelques minutes après la fin de la conférence de presse que Sharapova était "suspendue à titre provisoire à partir du 12 mars en attendant le déroulement de la procédure". A court terme, cette suspension ne change pas le programme de Sharapova : la 7e joueuse mondiale a déclaré forfait pour le tournoi d'Indian Wells qui commence mercredi. Elle n'est plus apparue sur le circuit depuis l'Open d'Australie, justement, où elle s'était inclinée en quarts de finale face à Serena Williams, enregistrant une 18ème défaite de rang contre l'Américaine.