Suède-France : où en est-on dans les qualifications pour la Coupe du monde ?

  • A
  • A
Suède-France : où en est-on dans les qualifications pour la Coupe du monde ?
Dimitri Payet avait inscrit le but de la victoire des Bleus face à la Suède, en novembre dernier.@ Miguel MEDINA/AFP
Partagez sur :

L'équipe de France retrouve la compétition, vendredi, en Suède. Ils ont l'opportunité de se rapprocher un peu plus du Mondial russe…

Une campagne de qualification pour la Coupe du monde, c'est long. Très long. Et les matches sont espacés, très espacés. À tel point que l'on s'y perd parfois un peu. Et la programmation de matches amicaux au milieu de tout ça, comme celui disputé vendredi face au Paraguay à Rennes (5-0), n'aide pas franchement à la lisibilité de la chose. Avant le déplacement des Bleus en Suède, vendredi soir (qui lui compte !), Europe1.fr fait le point dans cette course à la qualification pour la Coupe du monde 2018, en Russie.

Le leader face à son dauphin. Suède-France est le sixième match de cette campagne de qualification pour le Mondial 2018, entamée le 6 septembre 2016 par un match nul en Biélorussie. La France a ensuite remporté ses quatre matches suivants. Grâce à cette belle série, les Bleus, qui comptent 13 points, sont leaders de leur groupe avec trois longueurs d'avance sur la Suède, leur hôte du soir.

La victoire aux Pays-Bas, le 10 octobre dernier (1-0, but de Paul Pogba), reste à ce jour le moment le plus marquant de cette campagne. Les Oranje, que l'on imaginait comme les principaux adversaires des Bleus pour la qualification, semblent presque hors course, avec seulement sept points en cinq journées. "Il faut toujours essayer de faire la différence dans les confrontations directes comme on a pu le faire face aux Pays-Bas au match aller. Il va falloir le faire ici en Suède", a considéré le capitaine des Bleus, Hugo Lloris. Vendredi, les Pays-Bas reçoivent le Luxembourg, tandis que la Bulgarie, troisième du groupe à quatre points, se déplace en Biélorussie.

Le classement du groupe A après 5 des 10 journées :

  • 1. France 13 points

  • 2. Suède 10

  • 3. Bulgarie 9

  • 4. Pays-Bas 7

  • 5. Biélorussie 2

  • 6. Luxembourg 1

"Important mais pas décisif". Après ce match en Suède, il restera encore quatre journées. Autant dire que rien ne sera encore acté pour la qualification, garantie seulement pour le premier du groupe. Le deuxième, lui, devra terminer parmi les huit meilleurs dauphins pour disputer les barrages. "Tout ne se joue pas sur ce match, mais on a envie de faire passer un message dans ce groupe", a insisté Raphaël Varane, tout frais champion d'Europe avec le Real.

Le sélectionneur national, Didier Deschamps, a parfaitement résumé la situation, jeudi, en conférence de presse : "C'est un match très important pour les Suédois car ils sont derrière nous. Pour nous, c'est un match important puisqu'on se rapproche du terme, c'est le 6ème sur les dix en qualifications, et face à un adversaire direct au classement. On ne peut pas parler de match décisif, parce qu'il y en a quatre derrière." Et, à la lecture du calendrier des Bleus, on se dit qu'un match nul à Stockholm serait déjà une belle affaire.

Prochain rendez-vous fin août. Car après le match de vendredi, les Bleus auront encore trois rencontres à disputer à domicile pour une seule à l'extérieur. Les joueurs de Didier Deschamps, qui recevront l'Angleterre, mardi prochain, en amical, accueilleront ensuite les Pays-Bas, le 31 août, au Stade de France, avant d'enchaîner, trois jours plus tard, avec le Luxembourg, à Toulouse. À l'issue de ces deux matches, Antoine Griezmann et consorts pourraient avoir assuré leur qualification pour le Mondial 2018. Ce serait une bonne idée avant le déplacement en Bulgarie, qui avait barré la route de l'édition 1994 aux Bleus à l'issue d'une inoubliable rencontre au Parc des Princes…