Saint-Etienne : Vincent Pajot à l'hôpital de Bastia après un violent choc

  • A
  • A
Saint-Etienne : Vincent Pajot à l'hôpital de Bastia après un violent choc
Le jeune homme est sorti du terrain sur une civière mais sous les applaudissements du public@ PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Le milieu de terrain a temporairement perdu conscience sur le terrain après un violent coup de pied du Bastiais Nicolas Saint-Ruf.

Le milieu de terrain de Saint-Etienne, Vincent Pajot, est en observation à l'hôpital de Bastia après un violent coup de pied à la tête infligé par le Bastiais Nicolas Saint-Ruf, lors du match de la 28e journée de Ligue 1 samedi en Corse.

Un choc qui l'a laissé K.O. Le joueur de Saint-Etienne, complètement K.O au moment du choc, était conscient lors de sa sortie sur civière (44ème). "Vincent Pajot va rester en observation au moins une nuit à l'hôpital de Bastia", a expliqué son entraîneur Christophe Galtier après le match. "Il a repris connaissance dans le tunnel. J'espère qu'il pourra nous rejoindre le plus rapidement possible", a-t-il ajouté.

"On a eu très peur pour lui. C'est des choses qui marquent sur un terrain de foot. On a eu des nouvelles de lui. On nous a dit que ça allait. On est de tout coeur avec lui", a également déclaré son coéquipier Jordan Veretout après la rencontre au micro de BeIn Sports.



Un carton rouge immédiat. Le Bastiais Saint-Ruf a reçu immédiatement un carton rouge pour cette faute apparemment involontaire. Vincent Pajot était tombé net sur la pelouse après ce coup de pied haut. Très inquiets, ses coéquipiers ont aussitôt appelé le staff médical. Remplacé par Fabien Lemoine, il est sorti sur civière sous les applaudissements du public corse à Furiani. Le match s'est conclu sur un score de 0-0 et à dix contre dix après le carton rouge de Lemoine, en raison d'un pied haut dangereux lui aussi.