Rugby : un micro d'espion découvert à l'hôtel des All Blacks à Sydney

  • A
  • A
Rugby : un micro d'espion découvert à l'hôtel des All Blacks à Sydney
Les All Blacks affronteront le XV australien, samedi, lors de la 21e édition du Rugby Championship, le championnat des nations de l'hémisphère sud.@ AFP
Partagez sur :

Trouvé lors d'un contrôle de routine dans la salle de réunion utilisée par le XV néo-zélandais, le minuscule appareil était caché dans une chaise.

Un micro d'espionnage a été découvert lundi dans l'hôtel où réside l'équipe de rugby de Nouvelle-Zélande à Sydney, a déclaré la police australienne samedi, à quelques heures du choc d'ouverture du Rugby Championship entre les All Blacks et le XV australien. L'appareil était caché dans une chaise et a été découvert au cours d'un contrôle de routine effectué dans la salle de réunion utilisée par le XV néo-zélandais, a déclaré la Fédération néo-zélandaise (NZR).

Dissimulé au cœur de la mousse du siège. "L'hôtel a immédiatement lancé une enquête, nous avons informé la Fédération australienne de rugby (ARU) et nous avons maintenant décidé de confier l'enquête à la police", a déclaré le président de la NZR, Steve Tew. Ce dernier a également déclaré avoir évoqué le sujet avec le patron de l'ARU Bill Pulver, qui était "tout aussi choqué" que lui. "Bien sûr (que l'ARU n'est pas impliquée ; ndlr). C'est complètement absurde. Je pense que c'est un concept absurde de placer un micro dans la salle de réunion d'une équipe. Je ne vois pas comment ça pourrait arriver", a estimé le patron de la Fédération australienne de rugby.

Le micro, placé dans une chaise, a été décrit comme similaire à ceux utilisés par la police et les services d'espionnage. La mousse du siège a été délibérément et soigneusement découpée pour y insérer le micro et ensuite recousue pour le rendre quasiment indétectable, d'après le New Zealand Herald. "Je suis très déçu que cette histoire éclate le jour du match", a déploré Bill Pulver. "On va se focaliser sur la rencontre qu'on doit jouer ce soir, et on s'occupera de cette histoire après le rugby", a ajouté le dirigeant. Ce choc entre les deux rivaux océaniens, en ouverture du championnat des nations de l'hémisphère sud, constitue la revanche de la finale de la dernière Coupe du monde, remportée 34-17 par les All Blacks.