Rugby : nouvelle défaite pour le XV de France, contre l'Afrique du Sud

  • A
  • A
Rugby : nouvelle défaite pour le XV de France, contre l'Afrique du Sud
Face aux Springboks, les Bleus ont enchaîné samedi une cinquième défaite de rang.@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Le XV de France n'a pas relevé la tête face à l'Afrique du Sud (18-17), samedi au stade de France, dans le cadre de la tournée de novembre.

L'automne est décidément bien triste pour le XV de France. Face à l'Afrique du Sud, samedi au stade de France, les Bleus ont enchaîné une cinquième défaite consécutive en test-match (18-17), dans le cadre de la tournée de novembre.

Il y avait pourtant la place. Rapidement menés par un essai de Dillyn Leyns (7e) puis une pénalité de Handré Pollard (17e), les joueurs de Guy Novès ont proposé une bouillie de rugby pendant 25 minutes avant de revenir au score sur un exploit personnel d'Anthony Belleau (27e), son premier essai en sélection. Alors que le score restait serré à la pause (8-7), les Français sont retombés dans leurs travers en deuxième période, jusqu'à ce que Baptiste Serin ne ramène un peu d'espoir à quatre minutes du terme (18-17). Malgré les encouragements du public au rythme d'une Marseillaise retentissante, les Tricolores n'ont cependant pas réussi à remporter la partie face à des Springboks pourtant bien pâles. Résultat : après le coup de sifflet final, les sifflets ont succédé aux encouragements.

"On a été catastrophiques". Avec trois victoires sur dix matches et cinq défaites consécutives, les Bleus signent leur pire série depuis 1982. "(On fait) trop d'erreurs pour exister au haut niveau. Même si on meurt à un point, on n'est pas invités ce soir. (...) On a été catastrophiques tout le long du match. Il n'y a rien ou pas grand-chose sur le jeu", a réagi le capitaine du XV de France, Guilhem Guirado, au micro de France 2. "On a eu un sursaut d'orgueil, comme d'habitude, pour marquer cet essai mais sur notre fil rouge, on n'y est pas, ce qui commence un petit peu à m'agacer", a-t-il encore lâché après le match.

Le Japon pour rompre la spirale. L'objectif de cette tournée d'automne était de remporter au moins trois matches sur quatre. Tel était en tout cas le souhait du patron de la FFR, Bernard Laporte. Après deux défaites contre la Nouvelle-Zélande (18-38 et 23-28) et cette nouvelle déconfiture face aux Sud-Africains, il est d'ores et déjà raté. Reste le Japon, samedi 25 novembre, pour au moins sauver la face.