Rugby : Coetzee quitte son poste de sélectionneur de l'Afrique du Sud

  • A
  • A
Rugby : Coetzee quitte son poste de sélectionneur de l'Afrique du Sud
Allister Coetzee occupait le poste de sélectionneur de l'Afrique du Sud de rugby depuis 2015. Image d'illustration.
Partagez sur :

Allister Coetzee était sous le feu des critiques avec un bilan de seulement 11 victoires en 25 rencontres.

Allister Coetzee a accepté de quitter les fonctions de sélectionneur de l'équipe d'Afrique du Sud de rugby  qu'il occupait depuis 2015, après une série de mauvais résultats qui lui ont valu de nombreuses critiques, a annoncé vendredi la fédération sud-africaine.

Un successeur d'ici la fin du mois. "Aujourd'hui, la fédération sud-africaine de rugby et Allister ont décidé de mettre un terme à leur relation", a déclaré le président de la fédération Jurie Roux dans un communiqué. Ce départ prend effet immédiatement et son successeur sera nommé d'ici à la fin du mois, a précisé la fédération. "Nous voulons remercier Allister pour la passion et l'engagement qu'il a démontrés pour les Springboks et nous lui souhaitons le meilleur pour ses futures entreprises", a précisé Julien Roux.

11 victoires en 25 matches. Coetzee avait pris les rênes de l'équipe nationale au lendemain de la Coupe du monde 2015, après six années à la tête des Stormers du Cap dont il avait fait la meilleure province sud-africaine, en Super Rugby (finale 2010) comme en Currie Cup (victoires en 2012 et 2014). Sa première année à la tête des Springboks a viré à la catastrophe, avec à la clé quelques tristes records : première défaite à domicile face à l'Irlande (20-26), premières défaites en Argentine (26-24) et en Italie (20-18), plus lourd revers de l'histoire de la formation sur le terrain des All Blacks (57-0). Sous le feu des critiques, il avait redressé la barre lors de la saison 2017 mais quitté son poste avec un bilan comptant seulement 11 victoires sur un total de 25 rencontres.

Ses efforts "sabordés" selon lui. Agé de 54 ans, l'ancien demi de mêlée se savait condamné à plus ou moins brève échéance. Dans une récente lettre adressée à la fédération dont des extraits ont fuité dans les médias, Coetzee avait dénoncé "une tentative délibérée" de "saborder ses efforts pour renouer avec le succès". "J'ai toujours chéri les Springboks de tout mon cœur et continuerai à le faire. C'est pour cela que je pense qu'il est désormais temps que l'équipe et moi se séparent", a commenté vendredi Alister Coetzee, cité par la Fédération. "Je souhaite aux Springboks tous les succès à l'avenir, ainsi que je l'ai toujours fait", a-t-il conclu.