Roland-Garros : Sharapova passe entre les gouttes

  • A
  • A
Roland-Garros : Sharapova passe entre les gouttes
@ REUTERS
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - La Russe a été l'une des premières à se qualifier pour le deuxième tour, lundi.

Après une première journée de dimanche sous le soleil, la pluie s'est invitée lundi à Roland-Garros. Le début des matches, initialement prévu à 11h00, a été reporté d'une heure. Puis, les rencontres ont à nouveau été interrompues par la pluie vers 14h30 et ce, pendant plus d'une heure. Programmé en première position sur le court Philippe-Chatrier, la Russe Maria Sharapova n'a pas traîné pour gagner son billet pour le deuxième tour. La Russe, tête de série n°7 et finaliste la saison passée porte d'Auteuil, a dominé en deux sets et à peine plus d'une heure de jeu sa compatriote Ksenia Pervak, 156e mondiale (6-1, 6-2).





"Pluie ou soleil, j'ai aimé mon retour sur le Chatrier. #RolandGarros #soleilSVP"

Fiona Ferro (930x620)

Razzano et Ferro sorties. En revanche, Roland-Garros est déjà fini pour Virginie Razzano. La Tricolore s'est incliné en deux sets contre la Slovaque Dominika Cibulkova (7-5, 6-0). Sa jeune compatriote, Fiona Ferro, 17 ans et invitée sur ce tournoi, a connu le même sort contre l'Allemande Sabine Lisicki, finaliste malheureuse de Wimbledon en 2013 face à Marion Bartoli. Après avoir pourtant mené 4-1 dans le deuxième set, la Française (ici en photo) a perdu en deux manches (6-1, 7-5).

De Schepper et Paire au deuxième tour. La journée de lundi a mieux commencé pour les joueurs français. Kenny de Schepper a profité de l'abandon dès le cinquième jeu de l'Espagnol Albert Montanes, victime d'une entorse à la cheville gauche. Et Benoît Paire, 61e au classement ATP, a maîtrisé les débats contre le Colombien Alejandro Falla, 70e joueur mondial (6-3, 6-4, 7-6[4]). A noter une première surprise chez les hommes, avec l'élimination du Japonais Kei Nishikori (n°9) par le Slovaque Martin Klizan (7-6[4], 6-1, 6-2). Au début du mois, Nishikori avait atteint la finale du Masters 1000 de Rome face à Rafael Nadal. Il avait abandonné pour des douleurs au dos et à un mollet.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

PROTOCOLE - Roland-Garros manque-t-il de respect à Nadal ?

LA JOURNÉE PRÉCÉDENTE - Les favoris sans trembler

STATS EXPRESS - D'où viennent les joueurs en lice ?