Roland-Garros : Tsonga a fait chavirer le public

  • A
  • A
Roland-Garros : Tsonga a fait chavirer le public
Le combat de Tsonga@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

INFATIGUABLE - Mené deux sets à rien contre le Chypriote Marcos Baghdatis, Jo-Wilfried Tsonga a renversé le match pour l'emporter en cinq sets.

C'était LE duel du jour. On ne s'attendait pas forcément à autant de difficultés pour Jo-Wilfried Tsonga, leader du clan français à Roland-Garros. Mais après deux sets qui ont fini dans l'escarcelle de son adversaire, le Chypriote Marcos Baghdatis, on ne donnait plus trop cher de la peau du Français. C'était sans compter sur sa fantastique remontée, qui a fait rugir le public du court central. Résumé de ce combat de près de trois heures et demi, remporté par le Français (6-7 [6], 3-6, 6-3, 6-2, 6-2).

Une remontée de deux sets. Déjà finaliste en Grand Chelem (Open d'Australie 2006), Marcos Baghdatis n'est pas du genre à se laisser faire. Sur un court Philippe Chatrier totalement acquis à la cause du Français, c'est pourtant le Chypriote (39e mondial) qui a porté les premiers coups. Dans un premier set serré d'abord, qu'il a remporté au tie-break en sauvant une balle de set, puis dans une seconde manche bien maîtrisée, et dans laquelle Tsonga, tête de série numéro 6, a multiplié les fautes.



La ola du court central. Mené deux sets à rien et au bord de l'élimination, Jo-Wilfried Tsonga s'est enfin remis en selle pour revenir à deux sets à un. Il n'a pas hésité à chercher le renfort du public, qui lui a offert une ola à la fin de la troisième manche. 



Un service gagnant pour terminer. Tsonga avait battu Baghdatis six fois sur six. Il ne pouvait pas perdre la septième, pas devant son public. Beaucoup plus offensif dans les deux dernières manches, le Français a été impérial au service pour terminer le match, sur un service gagnant. Il a tenu à remercier le public juste après le match. "Merci à tous de m'avoir soutenu, cela m'a donné beaucoup d'énergie", a-t-il dit sur le court central après ce gros combat.