Roland-Garros : "on ne serait pas mal avec un toit" pour Guy Forget

  • A
  • A
Roland-Garros : "on ne serait pas mal avec un toit" pour Guy Forget
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

COUVERTURE - Le directeur du tournoi de Roland-Garros a ironisé sur le manque de toit sur le court central de Roland-Garros. 

"On ne serait pas mal avec un toit", a ironisé lundi Guy Forget, le directeur du tournoi de Roland-Garros, alors que les matches ont encore été perturbés par la pluie.

La journée de dimanche très perturbée. Vingt-deux des 32 rencontres programmées dimanche lors de la première journée ont été reportées à lundi, mais cette deuxième journée n'a pu commencer qu'à 13h30, au lieu de 11h. "Je ne sais pas si vous vous ennuyez. Mais on ne serait pas mal avec un toit sur le court Philippe-Chatrier", a affirmé Guy Forget à l'adresse des journalistes lors d'une conférence de presse.

Le nouveau patron des Internationaux de France, nommé en février après le limogeage de Gilbert Ysern, a souligné la nécessité de mener à terme les travaux d'extension de Roland-Garros afin d'équiper le court central d'un toit et de "décongestionner" les allées en cas d'intempéries. "C'est une question de respect pour le public, pour les médias qui sont plus de 1.000 ici, pour les fans assis devant leur télé. Ils attendent depuis un an (...) Pour le toit, il nous faudra attendre jusqu'en 2020", a souligné Forget.