Roland-Garros : Garbine Muguruza impressionne et se qualifie pour la finale

  • A
  • A
Roland-Garros : Garbine Muguruza impressionne et se qualifie pour la finale
Garbine Muguruza qualifiée pour la finale@ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

L'Espagnole a été intraitable face à l'Australienne Samantha Stosur en demi-finales (6-2, 6-4).

On connaît la première finaliste de ce Roland-Garros 2016. Il s'agit de l'Espagnole Garbine Muguruza. La numéro 4 mondiale a impressionné pour éliminer Samantha Stosur, 24e mondiale, en deux sets (6-2, 6-4). Elle jouera sa première finale à Roland-Garros, après avoir atteint les demies l'année dernière.

Démarrage express. Face à la finaliste de l'édition 2010, Garbine Muguruza a tenu son rang. Extrêmement solide au service et en fond de court, elle a très rapidement pris l'Australienne à la gorge. En un quart d'heure, l'Espagnole entraînée par le Français Sam Sumik menait déjà 4-0. Sans trembler, elle conservait ses deux breaks d'avance pour s'imposer 6-2.

La peur de gagner. La deuxième manche a été un peu plus disputée, du moins dans les premiers jeux. Samantha Stosur réussissait enfin à prendre le service de son adversaire pour revenir à 2-2. Mais ce regain de confiance fut de courte durée. Malgré des jeux accrochés en milieu de set, c'est bien l'Espagnole de 22 ans qui s'est montrée la plus solide sur les points importants, se détachant pour mener 4-2, puis 5-2 sur une double faute de l'Australienne.

Mais au moment de conclure sur sa mise en jeu, l'Espagnole s'est tendue. Il n'en fallait pas plus pour l'Australienne de 32 ans, plus habituée à ces derniers tours de Grand Chelem, pour s'engouffrer dans la brèche et revenir à 5-4. Mais la fougue de Muguruza était trop grande : l'Espagnole terminait le match par un excellent jeu de service, 6-4.

Deuxième finale en Grand Chelem. C'est la deuxième finale en Grand Chelem pour Muguruza après celle de Wimbledon 2015, perdue face à Serena Williams. Elle pourrait d'ailleurs retrouver l'Américaine en finale dès demain, si celle-ci venait à bout de la Néerlandaise Kiki Bertens. En 2014, Muguruza avait déjà créé l'exploit en dominant la numéro 1 mondiale (6-2, 6-2).