PSG : "On a envoyé un message pour nous-mêmes", estime Al-Khelaïfi

  • A
  • A
PSG : "On a envoyé un message pour nous-mêmes", estime Al-Khelaïfi
Mbappé, Cavani et Neymar ont tous les trois marqué lors de la victoire du PSG à Glasgow.@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

Le PSG s'est largement imposé mardi soir sur la pelouse du Celtic Glasgow en ouverture de la Ligue des champions (5-0).

Le PSG a réussi ses débuts dans la Ligue des champions 2017-18, en s'imposant largement mardi soir (5-0) sur le terrain du Celtic Glasgow et en faisant passer un message à ses adversaires : il faudra compter avec lui pour la victoire finale. "Un message ?", s'est interrogé avec le sourire le président du club, Nasser Al-Khelaïfi. "On a envoyé un message pour nous-mêmes. Le plus important, c'est qu'on a été concentrés, sur nous, sur notre façon de jouer, sur comment on veut gagner. C'est ça qui était le plus important. On ne pense pas aux autres, on veut gagner chaque match, travailler tous les jours. C'est ce qui est important pour moi."

"Continuer sur cette lancée". Chez la majorité des joueurs, on ne voulait pas non plus entendre parler d'un soi-disant "message" envoyé à l'Europe. "Il ne faut pas envoyer de message, seulement pour nous-mêmes. On a fait un très bon match", a estimé Marco Verratti. "Depuis le gardien jusqu'aux attaquants, on a bien défendu dans les moments où on souffrait, on a bien débuté, on doit continuer sur cette lancée."



Seul Adrien Rabiot a considéré que le PSG a quand même pu marquer les esprits. "Je pense qu'on a envoyé un message mais on n'est pas les seuls, et ça va être disputé cette saison", a considéré le jeune milieu parisien, excellent jusqu'à sa sortie pour une douleur aux adducteurs. Un message, le PSG pourrait assurément en passer un le 27 septembre prochain, à l'occasion de la réception du Bayern Munich au Parc des Princes. "Ça va être une autre opposition, c'est bien. On va pouvoir se jauger par rapport à l'équipe qu'on a, au recrutement qu'on a fait, par rapport aux meilleurs", a souligné Rabiot. En attendant, le PSG pourra se jauger dimanche au niveau national contre l'Olympique lyonnais, troisième de Ligue 1 et encore invaincu depuis le début de la saison.