Présidence de la FFF : Noël Le Graët candidat à sa propre succession

  • A
  • A
Présidence de la FFF : Noël Le Graët candidat à sa propre succession
Noël Le Graët à la tête de la FFF, parti pour durer ? @ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

L'actuel président de la Fédération française de football (FFF) a annoncé qu'il était candidat à sa propre succession.

Sans surprise, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a annoncé vendredi sa candidature à sa propre succession à la tête de l'instance.

Quatre ans de plus et c'est tout. "J'aurais dû dire je ne me représente pas, eh bien si, je me représente", a-t-il déclaré, entouré de son Comité exécutif et devant l'ensemble des présidents de ligues, de districts et des clubs professionnels réunis dans un salon du Stade de France, à quelques heures du coup d'envoi du match France-Suède, qualificatif pour le Mondial 2018.

"Je repars avec l'idée de faire quatre ans (de mandat). J'ai hésité très longtemps, j'ai 75 ans, je sais que je ne les fais pas, mais il se trouve que je suis né en 41, le temps passe", a ironisé le président actuel de la FFF. "Mais je vous donne ma parole d'honneur : je n'ai pas de coup de mou. Je viens de passer quatre années fantastiques, en me levant tous les matins avec une pêche d'enfer", a-t-il également expliqué.

Déjà six ans d'expérience. Noël Le Graët, qui aura 75 ans le 25 décembre et dirige la FFF depuis juin 2011, avait déjà été réélu une première fois en 2012. La future élection est prévue lors d'une Assemblée générale de la fédération, le 18 mars 2017. Deux autres candidats se sont déjà déclarés pour l'élection à la tête de la FFF : l'avocat François Ponthieu, ex-patron de la DNCG, le gendarme financier du football, et Jean-Pierre Clavier, cofondateur du Conseil national des supporteurs de football (CNSF).