Le "but fantôme" qui fait peur

  • A
  • A
Le "but fantôme" qui fait peur
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Chelsea a doublé la mise face à Tottenham, dimanche, grâce à un but non valable.

Il y a eu encore un "but fantôme" ce week-end, en Angleterre, lors de la demi-finale de la Coupe d'Angleterre entre Tottenham et Chelsea, dimanche après-midi, à Wembley (5-1). Dans le cas le plus récent, à Bolton, le ballon avait franchi la ligne et le but n'avait pas été accordé. Cette fois, le ballon n'avait pas franchi la ligne mais le but a été accordé.

Mata marque un "but fantôme" pour Chelsea (2-0) :

Le résultat est le même : une levée de bouclier contre la non-assistance à arbitre dépassé... "La FA (Fédération anglaise) demande à l'IFAB (International Board) l'introduction de la technologie sur la ligne depuis plus de dix ans, et nous renouvelons notre désir de la voir adoptée aussi tôt que possible. Aucune autre fédération que la nôtre n'a fait autant pour cela", a insisté la FA dans un communiqué.

"Cela tue le jeu"

Mais les instances du foot anglais ne sont pas les seules à espérer que l'Ifab se prononce pour le recours à la technologie sur la ligne de but, le 2 juillet. La plupart des joueurs semblent aussi y être favorables. "(Ces erreurs), cela tue le championnat, cela tue la coupe, cela tue le jeu", a ainsi souligné l'attaquant de Tottenham, Emmanuel Adebayor.

Dans le camp d'en face, Frank Lampard a, lui aussi, reconnu qu'il "n'y avait pas but". "Je crois que nous avons besoin de la technologie", a-t-il conclu. Le milieu de terrain de Chelsea est bien placé pour en parler. Lors de la Coupe du monde 2010, c'est lui qui avait "égalisé" pour l'Angleterre face à l'Allemagne en quarts de finale, "inscrivant" l'un des "buts fantômes" les plus célèbres de l'histoire.