JO de Sotchi : cachez ces seins...

  • A
  • A
JO de Sotchi : cachez ces seins...
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

PASSÉ OSÉ - Une skieuse engagée à Sotchi fait scandale au Liban pour une séance photo osée.

Jackie Chamoun aux Mondiaux 2013 (930x620)

© REUTERS

Il n'y a pas que les miss à être rattrapées par d'anciennes photos osées. C'est aussi le cas de la skieuse Jackie Chamoun, engagée aux Jeux olympiques de Sotchi en ski alpin, sur le slalom et le slalom géant. Lundi, une vidéo montrant le making-of d'un calendrier réalisé il y a trois ans selon l'athlète a gentiment mis le feu à son pays, le Liban. Sur cette vidéo, filmée dans la station de Faraya, près de Beyrouth, on voit la jeune femme prendre la pose avec ses skis mais sans soutien-gorge, ce qui a déclenché l'ire des autorités. Fayçal Karamé, ministre de la Jeunesse et des Sports, a réclamé des mesures du Comité olympique libanais en vue de "protéger la réputation du Liban".

"Je voudrais m'excuser auprès de vous tous"

Consciente d'avoir enflammé la toile, la jeune femme, âgée de 22 ans, a décidé de prendre la parole. "La vidéo (...) faisait partie du making of (de la séance photo). Elle ne devait pas être rendue publique", écrit-elle sur sa page Facebook. "Je voudrais m'excuser auprès de vous tous, je sais que le Liban est un pays conservateur et qu'il ne s'agit pas de l'image qui reflète notre culture. Tout ce que je vous demande c'est d'arrêter de la diffuser, car cela m'aidera à me concentrer ce qui est important en ce moment : mon entraînement et la compétition."

Jackie Chamoun (930x620)

© Capture d'écran Facebook Jackie Chamoun


Jackie Chamuoun (930x1240)

© DR

Il y a quatre ans, Jackie Chamoun avait déjà représenté le Liban lors des JO de Vancouver, où elle avait pris la 54e place en slalom. Cette année, elle est l'une des deux athlètes représentant le pays avec un autre skieur alpin, Alexandre Mohbat (photo), et a gagné de ce fait une grande popularité au Liban. En janvier dernier, elle était revenue sur sa participation à ce calendrier sexy confié aux bons soins du photographe et ancien skieur mexicain, Hubertus von Hohenlohe. "Si j'avais posé autre part au Liban, dans un lieu public, peut-être qu'ils m'auraient fusillé", expliquait-elle à la chaîne NBC. "Mais nous étions sur une piste à Faraya. Ici, les gens viennent de Beyrouth, sont plus tolérants ou font partie de la jet-set. Ce n'était pas un problème. Les gens y sont ouverts d'esprit, comme en Europe."

Le Liban, en proie depuis plusieurs semaines à des attentats en lien avec le conflit syrien, est considéré comme l'un des pays les plus libéraux du monde arabe en raison de la liberté vestimentaire et la consommation d'alcool, mais une grande partie de la société reste profondément attachée aux conventions sociales. Le chef de la délégation olympique libanaise, Fadi Kairouz, a indiqué que le comité olympique libanais allait se réunir pour prendre une décision quant à l'avenir de Jackie Chamoun dans ces JO dont la devise, "hot" et "cool", sied parfaitement à la jeune skieuse...

sur le même sujet, sujet,

GET LUCKY - Les soldats russes autorisés à jouer les supporters