Il inscrit 138 points en un match

  • A
  • A
Il inscrit 138 points en un match
@ Cory Hall via Grinnell College
Partagez sur :

BASKET - Un joueur universitaire a marqué 138 points en 36 minutes sur le parquet. Totalement fou.

Il a un nom très commun outre-Atlantique : Jack Taylor. Mais la performance que ce joueur de l'université de Grinnell a réussi lors d'un match universitaire de D-III (le troisième niveau), mardi soir, contre Faith Baptist Bible n'est vraiment pas commune. En 36 minutes passées sur le parquet (sur 40 de match), Taylor a inscrit le total de 138 points !

Regardez ces images de Taylor durant le match :

Comment cette aberration statistique a-t-elle été rendue possible ? D'abord parce que Taylor a eu le ballon entre les mains sur presque toutes les attaques de son équipe, vainqueur finalement sur le score gargantuesque de 179 à 104. Il a en effet pris la bagatelle de 108 tirs, ce qui fait un tir toutes les 20 secondes !

Pour marquer 138 points, il faut donc prendre beaucoup de tirs mais également en mettre quelques-uns. Sur ces 108 tirs, Taylor en a rentré 52, ce qui fait un très honnête pourcentage de 48%. A trois points, il a réussi 27 tirs sur 71, ce qui fait 38%, là aussi une belle performance, mais pas exceptionnelle. "Au lycée, j'avais inscrit 48 points en un match, mais rien ne s'approchant de cela", a réagi le héros du soir sur ESPN. "On avait l'impression que tout ce que je tentais allait réussir." Sauf que certains sur les réseaux sociaux lui signalent qu'il a quand même manqué 56 shoots, dont 44 rien qu'à trois points. Et que, bien évidemment, il n'a réussi aucune passe décisive...

Une tactique d'équipe

Ces 138 points de Taylor sont évidemment le résultat d'une tactique établie d'avance consistant à lui donner le ballon le plus vite possible pour tirer. C'est depuis longtemps l'option offensive de l'université de Grinnell, comme l'explique le journaliste Eamonn Brennan sur son blog.

"Depuis deux décennies, le coach, David Arseneault, exige de son équipe qu'elle tente au moins 94 shoots par match, dont la moitié à trois points". Ce choix s'accompagne d'un recrutement à l'avenant avec que des arrières-shooteurs, dont Jack Taylor est devenu mardi le plus beau fleuron en battant un record de points vieux de 57 ans. Et dire que dans ce match, un joueur de l'équipe battue, David Larson, a marqué 70 points, sans le moindre panier à trois points et avec une adresse bien supérieure (34/44 aux tirs, soit 77%). L'oublié de l'histoire...

La performance hors normes de Taylor a évidemment fait réagir les joueurs pros de la NBA. La star du Thunder d'Oklahoma City, Kevin Durant, a ainsi publié ce message sur son compte Twitter. "Jack Taylor, tu mérites un verre (shot, jeu de mots avec shoot, tir ndlr) de Jack Daniels (un whisky) après cette performance."

"Comment peut-on prendre 100 tirs, hein ?"

L'ailier des Knicks, Carmelo Anthony, s'est dit stupéfait par cette marque. "Je n'avais jamais entendu parler d'une chose pareille. C'est comme dans un jeu vidéo", a-t-il réagi dans des propos repris sur le site de USA Today. "Comment peut-on prendre 100 tirs, hein ?" Et c'est pourtant un grand gourmand qui parle. Mais la référence en la matière de scoring reste encore Kobe Bryant. "C'est fou", a réagi le quintuple champion NBA. "Je me fiche du niveau, quand vous marquez 138 points, c'est un truc de malade." Avec 81 points inscrits contre les Raptors en 2006, le joueur des Lakers reste celui qui a approché de plus près la marque de Wilt Chamberlain, qui détient le record de points marqués en NBA avec 100 points. A 38 unités de ce désormais fameux Jack Taylor.