Armstrong joue la provocation

  • A
  • A
Armstrong joue la provocation
@ REUTERS
Partagez sur :

CYCLISME - Le champion texan a posé avec les sept maillots jaunes qu'il a portés sur le Tour.

Quelques heures seulement après la décision de l'Union cycliste internationale (UCI) de le priver de l'ensemble de son palmarès postérieur à août 1998 pour dopage, Lance Armstrong avait enlevé de son compte Twitter la mention "7-time Tour de France winner" (vainqueur du Tour de France à sept reprises), un geste simple et rapide qui ressemblait à une abdication. Mais, en un peu moins de trois semaines, le Texan a visiblement ruminé sa vengeance...

Samedi après-midi, le coureur texan a en effet publié sur son compte Twitter un commentaire laconique ("De retour à Austin et tranquillement allongé") accompagné d'une photo de lui sur son canapé. Jusque-là, rien de provocant. Sauf que, sur cette photo, apparaissent également les sept Maillots Jaunes correspondant aux Sept Tours qu'il avait remportés sur la route entre 1999 et 2005, avant d'en être déchu suite à l'enquête de l'agence antidopage américaine (Usada). Les sept maillots (six apparaissent sur cette version recadrée de la photo) sont encadrés avec les dossards de "LA" au départ de chacune de ces Tours.


    src="http://www.mobli.com/watch/22700756"

    width="460" height="426" frameborder="0" style="overflow: hidden"

    allowfullscreen>

Le cliché, posté sur le site de partage Mobli, avait déjà été vu près de 150.000 fois dimanche après-midi et avait suscité près de 150 commentaires. Comme toujours avec Armstrong, ceux-ci oscillent entre le soutien inconditionnel ("big respect to a great winner", "total respect pour un grand vainqueur", de demsydemsy) jusqu'à la franche colère ("Cheeeeeeeaaaaater !!!! Liiiiiiiiiiiiar !!! Stay at home and give these jerseys back !!!!", "Tricheur !, Menteur ! Reste à la maison et rends ses maillots" pour badwa). Rendre les maillots, Armstrong n'y est justement pas obligé. Le 23 octobre dernier, l'organisateur du Tour de France, Amaury Sport Organisation (ASO), avait confirmé à Europe1.fr qu'Armstrong pourrait garder l'ensemble de ses tuniques jaunes. Et le Texan ne s'est pas privé pour en faire usage...