Open d'Australie : comment va le petit doigt de Monfils ?

  • A
  • A
Open d'Australie : comment va le petit doigt de Monfils ?
Gaël Monfils tente de soigner sa douleur à l'auriculaire, lundi, à Melbourne.@ Paul CROCK/AFP
Partagez sur :

POINT SANTÉ - Le joueur tricolore s'est blessé à un doigt lors de sa victoire en huitièmes de finale contre Andreï Kuznetsov.

Les images ont fait le tour du monde. Comme il en a l'habitude, Gaël Monfils a réalisé un plongeon spectaculaire pour récupérer une balle, lundi, lors de son huitième de finale face au Russe Andreï Kuznetsov. Evidemment plus fréquent sur terre battue ou sur gazon, des surfaces moins traumatisantes pour les articulations et la peau, ce type de geste est plus dangereux sur dur. Et "La Monf" l'a (re)découvert à ses dépens. Le joueur tricolore est en effet mal retombé - mais peut-on bien retomber sur un court comme ceux de l'Open d'Australie ? - et s'est fait mal à l'auriculaire de la main droite, plus connu sous le nom de petit doigt.

Monfils effectue un plongeon lors de son match face à Kuznetsov :

Petit doigt, gros souci ? "J'ai une entaille assez profonde, ils ont même hésité à mettre des points de suture", a confié "La Monf" à l'issue de la rencontre, lundi. "J'ai un bel hématome, mon doigt a bien gonflé. On a eu peur que je me sois cassé le doigt mais il n'y a rien de ça." Monfils s'est blessé à 2-2 dans la deuxième manche. S'il a finalement perdu ce set, il a fini par remporter le match (7-5, 3-6, 6-3, 7-6[4]).

"Après (la chute), j'ai fait semblant d'aller bien", a confié le 25e joueur mondial. "Le point suivant, je servais à 217 km/h, mais j'avais un mal de chien. Il a fallu jouer avec la douleur." La question est désormais de savoir si celle-ci aura totalement disparu, mercredi, pour son quart de finale contre Milos Raonic.

"(Le médecin) m'a dit qu'avec la compression, la glace et des antidouleurs, ça irait mieux dans quelques jours", a précisé Monfils. Les organisateurs du tournoi lui ont fait un petit cadeau en programmant son quart de finale face à Raonic, le premier de la carrière du Français à l'Open d'Australie, en session de nuit (à partir de 19h30 à Melbourne, 9h30 du matin en France), alors que le premier quart de finale de la journée, entre l'Ecossais Andy Murray (n°2) et l'Espagnol David Ferrer (n°8), aura lieu lui en début d'après-midi. Ce délai supplémentaire devrait permettre au petit doigt de Monfils de dégonfler totalement. Et de ne plus être un gros souci.