NBA/Play-offs : Cleveland punit Toronto

  • A
  • A
NBA/Play-offs : Cleveland punit Toronto
Après avoir été transparent pendant deux matches, Kevin Love a joué un rôle important mercredi face aux Raptors.@ JASON MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

En cas de victoire, les Cavs peuvent se qualifier dès vendredi pour la finale du championnat NBA.

Les Cleveland Cavaliers ont repris l'ascendant dans la finale de la conférence Est qui les oppose aux Toronto Raptors grâce à leur démonstration devant leur public 116 à 78, mercredi. Cleveland mène désormais trois victoires à deux et peut décrocher son billet pour une deuxième finale NBA consécutive en cas de succès vendredi à Toronto lors du match n°6.

Kevin Love enfin brillant. Les Cavaliers, qui restaient sur deux défaites dans la salle des Raptors (99-84 et 105-99), ont cette fois pris un excellent départ grâce en particulier à Kevin Love. Très critiqué pour son rendement famélique lors des deux précédents matches (12 pts), l'ailier fort des Cavs a marqué onze points dès le premier quart-temps. Épaulé par Kyrie Irving (12 pts), il a mis les Cavaliers hors d'atteinte en seulement une période (37-19).

Des Raptors dépassés. Les affaires des Raptors ont encore empiré dans la deuxième période malgré le retour de blessure de leur pivot Jonas Valanciunas. Si déterminants lors des matches n°3 et n°4, Kyle Lowry (13 pts) et DeMar DeRozan (14 pts) ont manqué de précision. Ils ont rallié les vestiaires avec un retard de 31 points, du jamais-vu dans un match d'une finale de conférence.

Avec une telle avance, Tyronn Lue, l'entraîneur de Cleveland, a pu rapidement ménager ses cadres LeBron James (23 pts), Love (25 pts en 24 minutes, 80% de réussite) et Kyrie Irving (23 pts), ce qui n'a pas empêché son équipe d'augmenter encore son avantage (100-60 après la 3ème période).

Suspense à l'Ouest. Le vainqueur de ce duel Cleveland-Toronto sera opposé à partir du 2 juin pour le titre de champion NBA soit à Golden State, soit à Oklahoma City. Golden State, champion en titre, est mené à la surprise générale trois victoires à une dans la finale de la conférence Ouest et doit impérativement s'imposer jeudi dans sa salle pour entretenir l'espoir.